Le 25 octobre dernier, un jeune homme de 23 ans, avec 63 mentions dans son casier judiciaire, est comparu au tribunal correctionnel pour un total de 25 vols, dont vingt de véhicule et une dégradation de voiture.

Cette affaire est prise en charge par la juridiction de Privas, qui doit juger ce jeune homme originaire de Givors, dans la banlieue sud de Lyon. Il reconnaît la plupart de ses délits, commis entre octobre et décembre 2007. « Les faits étant anciens, je ne me souviens pas de ces trois-là » précise-t-il.

Le jeune homme quittait l’école à l’âge de 12, allant de familles d’accueil en foyers. Il a ensuite eu de nombreux démêlés avec la justice, devant le tribunal pour enfants puis en correctionnelle. « J’assume mes conneries. Quand j’étais jeune, pour moi, la prison, c’était le Club Med », explique-t-il.

C’est pourquoi le jeune homme a enchainé les récidives. Après des périodes de détention, il recommençait, « mais jamais pour des agressions ou des séquestrations », tient-il à précisé. « Vous voulez que je fasse quoi dehors ? On parle de réinsertion mais à chaque fois, on me rajoute des peines. »

Depuis sa majorité, le jeune homme de 23 ans a déjà cumulé cinq années en détention au total. Avec 63 mentions inscrites dans son casier judiciaire, dont 52 antérieures à l’année 2007, le vice procureur, Laurent Couderc, requiert deux ans de prison. Le rendu du délibéré se tiendra le 29 novembre prochain.