Les laboratoires fabricants de pilules contraceptives de troisième et quatrième génération seront poursuivis par 30 nouvelles femmes en janvier 2013 selon l’avocat de ces dernières.

Selon le journal le Monde, 30 nouvelles plaintes vont être déposées contre des fabricants de pilules contraceptives de troisième et quatrième génération au tribunal de Bobigny début janvier. Le journal tient cette information de l’avocat des plaignantes.

Ces 30 plaintes font suite à la plainte déposée par Marion Larat , jeune femme accusant sa pilule contraceptive d’être responsable d’un AVC dont elle a été victime il y a plusieurs années. Elle est aujourd’hui handicapée à 65%.

Ces 30 femmes sont âgées de 17 à 48 ans. 15 d’entre elles ont fait un AVC, 3 femmes ont été victime d’embolies pulmonaires et les autres de thromboses veineuses et de phlébites. L’une d’entre elles est même décédée.

« Les plaintes seront déposées dans les premiers jours de janvier au tribunal de Bobigny » a précisé l’avocat des victimes. Seront poursuivis les fabricants Bayer, Schering, Merck et Pfizer.

 

Ce qu'il faut savoir pour porter plainte