Dimanche 8 octobre, le procureur de la République d’Évry (Essonne) a annoncé le placement en détention provisoire de deux suspects dans le cadre de l’affaire des deux frères morts par balle jeudi 5 dans le quartier de la Grande Borne à Grigny.

Selon l’annonce faite dimanche par Éric Lallement, le procureur de la République d’Evry, deux suspects âgés de 20 et 21 ans ont été mis en examen par un juge d’instruction au motif d’assassinats.

L’un des suspects avait été maîtrisé par la force juste après les coups de feu mortels par les habitants de Grigny avant d’être pris en charge par les services de police.

Le second s’est rendu spontanément vendredi alors qu’il était à Béziers dans l’Hérault.

Dans son communiqué de samedi 7 octobre, M. Lallement précisait « la motivation de ce crime reste à préciser ».

Les deux individus mis en cause ont reconnu une partie des faits mais leurs versions sont « contradictoires ».

Jeudi, deux frères ont été tués par balles dans la cité de la Grande Borne à Grigny. Ils étaient connus des services de police pour « recel », « vol », « outrages », « rébellion », « conduite sans permis » pour l’un et « vol », « violences », « conduite sans permis » et « détention de stupéfiants » pour l’autre.

Cette cité de l’Essonne est régulièrement le théâtre de violences, comme le 8 octobre 2016. Des jeunes individus avaient pris deux véhicules des forces de l’ordre pour cible, quatre policiers avaient été brûlés, dont deux grièvement.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom