Vendredi 18 août, la Finlande a connu sa première attaque terroriste meurtrière. A Turku, dans le sud-ouest du pays, un jeune homme de nationalité marocaine a poignardé dix personnes, dont deux sont mortes des suites de leurs blessures.

Vendredi 18 août, un demandeur d’asile âgé de 18 ans a poignardé huit femmes et deux hommes qui ont tenté de s’interposer, deux femmes sont mortes après cette attaque qui visait la gente féminine.

Blessé au cours de son arrestation, l’auteur de cette agression a commencé à se livrer aux enquêteurs selon une déclaration du Bureau national d’investigation mais ses intentions et ses relations n’apparaissent pas encore clairement aux enquêteurs.

Il devrait être inculpé lundi 21 pour meurtres et tentatives de meurtre avec intention terroriste.

Toujours selon les autorités finlandaises, le jeune homme fait partie des quelque 5 657 demandeurs d’asile arrivé en 2016.

Il avait trouvé refuge dans la banlieue de Turku, dans le centre d’accueil des migrants de Pansio, où vivent 230 réfugiés.

Cette attaque constitue le premier acte terroriste meurtrier dans ce pays  parmi les plus sûrs au monde, « nous ne sommes plus une île », a déclaré Juha Sipilä, le premier ministre finlandais après les faits.

De plus, il apparait que l’assaillant visait les femmes, les deux hommes ont été blessés alors qu’ils tentaient de s’interposer.

SOURCE

 

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom