Vendredi 15 décembre, un tribunal belge a annoncé le report à une date ultérieure du procès de Salah Abdeslam pour son implication dans une fusillade à Bruxelles en mars 2016.

L’accusé devait comparaître à partir du lundi 18 décembre devant un tribunal de la capitale belge. Le procès était prévu entre le 18 et le 21 décembre.

L’audience « se limitera donc, conformément à la procédure, à donner acte de cette remise et à fixer une nouvelle date », explique le communiqué officiel.

Le survivant des terroristes des attaques à Paris le 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts, est poursuivi avec un complice, Sofiane Ayari. Ils devront répondre de « tentative d’assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers ».

Les deux suspects avaient été arrêtés trois jours après la fusillade avec les forces de l’ordre du 15 mars 2016 à Bruxelles, alors que Salah Abdeslam était en cavale depuis les attentats du 13 novembre 2015.

Incarcéré en France, la Belgique avait demandé le transfert de Salah Abdeslam en octobre pour qu’il puisse être jugé sur place pour cette affaire.

Alors que le détenu fait valoir son droit de garder le silence dans l’établissement pénitencier en région parisienne, il a fait savoir qu’il veut comparaître devant la justice belge pour ce dossier.

Ce report fait suite à une demande de Sven Mary, son avocat, pour avoir suffisamment de temps afin de préparer sa défense.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom