Mercredi 12 avril, le parquet de Bordeaux (Gironde) a annoncé la mise en examen de trois joueurs de rugby de la préfecture de l’Isère pour un viol en réunion qui aurait eu lieu à la suite de la rencontre du 11 mars entre le FC Grenoble et Bordeaux-Bègles.

Le 12 mars, six joueurs du club de rugby du FC Grenoble avaient été placés en garde à vue suite à la plainte pour un viol en réunion qui aurait eu lieu après la rencontre sportive. Elle a été déposée par une jeune femme de vingt-et-un ans.

Dans la soirée du mardi 11 avril, trois joueurs grenoblois ont été mis en examen pour les faits en question. Il s’agit de Loïck Jammes, un Français de 22 ans, Denis Coulson, un Irlandais de 22 ans et de Rory Grice, un Néo-Zélandais âgé de 27 ans.

Les trois jeunes hommes ont été placés sous contrôle judiciaire. En plus de l’obligation de pointer, il leur est interdit d’entrer en contact avec la victime présumée et l’interdiction de sortir du territoire national.

Une information judiciaire a été ouverte pour crime en réunion à l’encontre des trois individus, ils risquent des peines allant jusqu’à vingt ans de prison.

SOURCE