Un enseignant de 58 ans a été condamné à une peine de 508 ans de prison ferme pour « abus sexuels ».

Muharrem Büyüktürk enseignait dans une fondation religieuse musulmane. Le professeur était jugé par le tribunal de Karaman, dans le sud du pays, pour avoir montré des images pornographiques et avoir commis des abus sexuels sur dix garçons âgés de douze à quatorze ans, à qui le prévenu donnait des cours particuliers entre 2012 et 2015.

L’enseignant a été arrêté le 13 mars suite à plusieurs plaintes déposées par les familles des jeunes victimes.

Cette affaire avait fortement secoué la Turquie, provoquant un scandale politique. Sema Ramazanoglu, la ministre de la Famille et des Politiques sociales était accusée par le chef de l’opposition de « se coucher devant certaines personnes », de protéger des individus liés à cette fondation religieuse.

N’ayant pas du tout apprécié le jeu de mot, Recep Tayyip Erdogan, le chef de l’Etat, a rapidement répondu : « le pervers qui a commis ces (abus sexuels) est derrière les barreaux. Maintenant, qu’allons-nous faire des pervers politiques ? ».

Le procès-éclair s’est ouvert mercredi 21 avril, le procureur avait demandé une peine de près de 600 ans de prison ferme à l’encontre de Muharrem Büyüktürk, qui niait toutes ces accusations. Il a été reconnu coupable des faits reprochés et condamné à 508 ans et trois mois de prison ferme.

SOURCE