Le 14 février, la chaîne de télévision turque CNN a annoncé l’interpellation du commanditaire de l’attentat du nouvel an. Il s’agit d’un ressortissant français, arrêté par la police turque.

L’homme en question a été retrouvé avec l’aide des données recueillies auprès du terroriste ayant tiré sur la foule de 600 personnes dans la Reina, cette boîte de nuit, le soir du nouvel an.

Le bilan de cette attaque s’élève à 39 morts et 69 blessés. De nombreux étrangers figurent parmi les victimes.

Le tueur, Abdoulkadir Macharipov, aurait bénéficié de l’aide du terroriste présumé français, notamment pour le logement dans lequel il s’est caché après la tuerie. La liste de ses contacts aurait permis aux enquêteurs de mettre la main sur le commanditaire.

Toujours selon le média turc, A.S., le commanditaire, serait né en Turquie et serait resté en France régulièrement depuis 2009. Ces informations émaneraient des enquêteurs turcs.

Après l’arrestation du tireur dans la nuit du 16 au 17 janvier dernier, c’est au tour du commanditaire présumé d’être remis aux autorités du pays.

Ce massacre avait profondément choqué la jeunesse turque autant que la communauté internationale.

Ce massacre dans un établissement festif avait démontré encore une fois la volonté de ces terroristes de s’en prendre à des symboles de la liberté et du divertissement.

SOURCE