Malgré le possible abus de faiblesse dont aurait été une nouvelle fois victime Liliale Bettencourt, la cour de cassation a annulé la confirmation de la cour d'appel concernant la saisie des 75 millions d’euros d'assurance-vie souscrite par Bettencourt pour François-Marie Banier.

Ce mardi 30 octobre, l’arrêt de la cour d’appel de Bordeaux concernant la confirmation de la saisie de l’assurance-vie souscrite par Liliane Bettencourt en faveur du photographe François-Marie Banier a été annulé par la cour de cassation.

Le photographe avait protesté contre cette saisie de son assurance-vie (d’un montant de 75 millions d’euros) au cas où il était condamné pour abus de faiblesse et devait indemniser la milliardaire.

François-Marie Banier, ancien ami de Liliane Bettencourt, aurait perçu jusqu’à un milliard d’euros de dons durant leur amitié, peu avant que la faiblesse psychique de l’héritière de l’Oréal ne soit reconnue en septembre 2006.

En septembre 2011, une information judiciaire pour abus de faiblesse a été entamée à Bordeaux. Elle vise tous les dons qu’elle a faits depuis le début de sa maladie neurologique.