Jérôme Kerviel, ancien trader de la Société Générale accusé d’être à l’origine de pertes record suite à des manipulations frauduleuses et des investissements dangereux a vu la cour d’appel confirmer l’intégralité de sa peine.

L’ancien trader, poursuivit pour abus de confiance, faux et usage de faux ainsi que pour l’introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque, a été condamné à trois ans de prison ferme, deux ans avec sursis et à une amende record de 4,9 milliards d’euros

L’avocat de Jérôme Kerviel, Me David Koubbi, a dénoncé une « injustice absolument lamentable » tandis que M. Kerviel a déjà annoncé son pourvoi en cassation ce qui lui permettra de ne pas aller en prison, le pourvoi suspendant la peine.

Jérôme Kerviel, qui a admis une part de responsabilité dans ses actions, a toujours clamé que les responsables de la Société Générale étaient au courant de ses agissements qui allaient bien au-delà de son mandat.