Dimanche 26 novembre, le site d’information Mediapart a révélé qu’une enquête est en cours sur un virement d’un montant de 22 millions de dollars à destination de l’ancien numéro un du football brésilien Ricardo Teixeira.

Selon Mediapart, le FBI et la justice du Brésil mènent des investigations sur un virement effectué par le Qatar.

Le destinataire, Ricardo Teixeira, est l’ancien président de la Fédération brésilienne entre 1989 et 2012, date à laquelle il a remis sa démission suite aux accusations de fraude et blanchiment d’argent.

Il fait notamment l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par le département de la justice au motif de corruption.

Pour les besoins de l’enquête, des procureurs américains et brésiliens ont épluché les comptes bancaires de l’accusé.

Ainsi, ils ont noté un versement de 22 millions de dollars effectué en janvier 2011, en provenance de la CSSG, Ghanim Bin Saad Al-Saad & Sons Group, un groupe du Qatar.

Cette opération bancaire a été réalisée sur un compte ouvert à la Pasche Monaco, une filiale du Crédit mutuel.

En décembre 2010, Ricardo Teixeira avait participé aux votes d’attribution des Mondiaux de football, qui ont été remportés par la Russie pour celui de 2018 et par le Qatar pour 2022.

Mediapart expllique que l’ancien patron de la Fédération brésilienne est « suspecté d’avoir pris part au système présumé visant à acheter des votes pour le Qatar parmi les 22 électeurs de la FIFA ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom