Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Le jeune maire d’Hesdin mis en examen

hesdin maire mis en examen faux usage de faux
Stéphane Sieczkowski-Samier, de divers droite (DVD), a été élu à la tête de la municipalité du Pas-de-Calais à seulement 22 ans. Vendredi 3 février, il a été mis en examen pour « complicité de faux et d’usage de faux en écriture publique » et « prise illégale d’intérêt ».

Pour « prise illégale d’intérêt par une personne dépositaire de l’autorité publique » et « complicité de faux et d’usage de faux en écriture publique par fourniture d’instructions », Stéphane Sieczkowski-Samier risque jusqu’à quinze ans de réclusion criminelle et une amende de 225 000 euros.

Celui qui a été élu le plus jeune maire de France est poursuivi aux côtés de la conseillère municipale Christiane Samier, sa mère, ainsi que le chef de la police municipale de la commune de 2400 habitants.

La justice reproche à l’étudiant en droit âgé de 25 ans aujourd’hui l’envoi en sous-préfecture de Montreuil-sur-Mer d’une délibération émanant d’un conseil municipal en date du 7 avril 2016.

Une source proche de l’affaire a expliqué qu’il s’agit d’une délibération « fantôme ».

Soi-disant votée à l’unanimité, elle n’a été « ni votée, ni présentée », d’après Jean-Marie Roussel, l’ancien maire de la commune et toujours conseiller municipal au sein de l’opposition.

En réalité, M. Roussel précise à BFMTV.com que cette proposition avait déjà été retoquée plusieurs fois, il est question de la gestion des logements de la commune qui serait confié une agence immobilière qui appartient à la mère du jeune homme.

La délibération aurait été fabriquée « par un tiers », selon le parquet de Boulogne-sur-Mer.

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire