Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Plusieurs gardes à vue dans le cadre de l’affaire du stade Pierre-Mauroy à Lille

stade peirre-mauroy lille damien castelain mel
Lundi 3 avril, cinq personnes, dont le président de la Métropole européenne de Lille (MEL) Damien Castelain, ont été placées  en garde à vue pour leur implication dans l’affaire de l’attribution de la construction du stade Pierre-Mauroy, inauguré en 2012.

L’information révélée par La Voix du Nord a été confirmée par le parquet de Lille. Damien Castelain a été placé en garde à vue lundi 3 avril avec quatre autres personnes.

Une information judiciaire a été ouverte en 2012 pour mettre en lumière les conditions d’attribution de la construction du stade moderne d’une capacité de plus de 50 000 spectateurs.

Trois entreprises étaient en concurrence, le consortium Norpac-Bouygues, Vinci et Eiffage, qui a remporté le marché malgré une offre d’un montant supérieur de plus de 108 millions d’euros par rapport à la proposition la moins onéreuse des trois.

La question que se pose la justice est de savoir pourquoi privilégier ce projet qui présente un surcoût de « 108,5 millions d’euros ».

En novembre 2016, la MEL a été mise en examen pour favoritisme avant que les chefs de « corruption » et « trafic d’influence » ne soit ajouté à l’accusation en décembre 2016.

Le projet du Stade Pierre-Mauroy avait été validé par les municipalités précédentes, dont celle de Martine Aubry.

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire