Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Le patron d’une entreprise du BTP condamné à deux ans et demi de prison ferme, il ne déclarait que dix salariés alors qu’il en employait 180

btp patron condamnation prison ferme tribunal correctionnel créteil
Selon une information de l’Agence France-Presse (AFP) confirmé par une source judiciaire, un chef d’entreprise du bâtiment a été condamné à deux ans et demi de prison ferme pour n’avoir déclaré que dix des cent-quatre-vingt salariés, le préjudice pour l’URSAAF s’élève à 720 000 euros.

L’homme âgé de 61 ans a été condamné à une peine deux ans et demi de prison assortie d’un mandat de dépôt, d’une amende de 50 000 euros et d’une interdiction de gérer une entreprise à vie.

Cette condamnation a été prononcée par le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) le 27 avril suite à un signalement en 2015 de la cellule anti-blanchiment du ministère de l’économie (Tracfin).

Le patron avait déclaré « environ 3,6 millions d’euros pour l’année 2014, mais émettait beaucoup de petits chèques, inférieur à 2 500 euros », « il avait de grosses entrées d’argent », d’après les explications de la source judiciaire.

Pour la période de janvier 2014 à juillet 2015, le manque à gagner pour l’Ursaaf l’élève à 720 000 euros et 1,2 million d’euros de salaires non déclarés.

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire