Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Corée du Sud : arrestation du vice-président de la firme Samsung

corée du sud samsung héritier arrestation choigate
Vendredi 17 février, la justice de Corée du Sud a annoncé l’interpellation du vice-président de Samsung, Lee Jae-yong, pour des soupçons de trafic d’influence et de corruption dans l’affaire qui a mené à la destitution de la présidente Park Geun-hye.

Depuis plusieurs semaines, l’héritier du géant Samsung était sous la menace de cette arrestation dans l’affaire du « Choigate », du nom de la conseillère de l’ombre de l’ancienne présidente Park.

Ce scandale a révélé des méthodes dignes du crime organisé. Le fils du président de la firme sud-coréenne est accusé d’avoir versé environ 40 millions d’euros à Choi Soon-sil, la confidente et amie de l’ancienne présidente Park, mais cette dernière n’avait aucun titre ni fonction officielle au sein du gouvernement, ce qui a valu la destitution de son amie à la tête du pays.

Les enquêteurs cherchent à déterminer si le versement d’une telle somme a pu servir à valider la fusion avec Cheil Industries en 2015.

Après une première tentative, les enquêteurs ont pu interpeller l’homme d’affaire âgé de 48 ans, il est incarcéré en attendant son inculpation et un éventuel procès.

Suite à l’annonce de son arrestation, l’action en bourse a perdu 1,5 % de sa valeur en quelques heures.

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire