Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Les réquisitions à l’encontre de Serge Dassault seront-elles suivies ?

sege dassault réquisitions 9 millions euros amende 2 ans sursis
A 92 ans, l’homme d’affaire et sénateur (Les Républicains) n’a toujours  pas daigné se présenter face à ses juges jeudi 19 janvier, sa convocation au tribunal est restée lettre morte, comme d’habitude…

Après l’ouverture d’une enquête en 2014, Serge Dassault ne s’est pas présenté au tribunal correctionnel de Paris où il est poursuivi pour blanchiment de fraude fiscale et dissimulation de plusieurs dizaines millions d’euros à l’administration fiscale depuis juillet 2016.

Les sommes en jeu sont colossales. En 2006, l’industriel avait déjà omis 36 millions d’euros sur sa déclaration fiscale. Il réitère en 2014 pour un montant de 12 millions d’euros qui transitent vers le Liechtenstein, le Luxembourg et les îles Vierges. Il est aussi question de 16 millions en 2011 et 12 millions en 2014 qui n’ont pas été déclarés sur son patrimoine. Depuis, Serge Dassault a régularisé sa situation auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et l’administration fiscale.

En 2009, le sénateur avait déjà été inéligible pendant un an à cause de « dons d’argent », ce qui lui a valu son siège de maire dans la commune de Corbeil-Essonnes.

Les réquisitions du parquet national sont restées inchangées depuis cet été : deux ans de prison avec sursis, cinq ans d’inéligibilité et une amende de 9 millions d’euros pour avoir « trahi son mandat » et « piétiné toutes les lois françaises ».

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire