Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

30 femmes vont porter plainte contre la pilule contraceptive début 2013

pilule contraceptive  AVC  procès  Marion Larat
Les laboratoires fabricants de pilules contraceptives de troisième et quatrième génération seront poursuivis par 30 nouvelles femmes en janvier 2013 selon l’avocat de ces dernières.

Selon le journal le Monde, 30 nouvelles plaintes vont être déposées contre des fabricants de pilules contraceptives de troisième et quatrième génération au tribunal de Bobigny début janvier. Le journal tient cette information de l’avocat des plaignantes.

Ces 30 plaintes font suite à la plainte déposée par Marion Larat , jeune femme accusant sa pilule contraceptive d’être responsable d’un AVC dont elle a été victime il y a plusieurs années. Elle est aujourd’hui handicapée à 65%.

Ces 30 femmes sont âgées de 17 à 48 ans. 15 d’entre elles ont fait un AVC, 3 femmes ont été victime d’embolies pulmonaires et les autres de thromboses veineuses et de phlébites. L’une d’entre elles est même décédée.

« Les plaintes seront déposées dans les premiers jours de janvier au tribunal de Bobigny » a précisé l’avocat des victimes. Seront poursuivis les fabricants Bayer, Schering, Merck et Pfizer.

Ce qu'il faut savoir pour porter plainte


commentaires
Bonjour. Ma nièce est décédée en avril dernier d'une double embolie pulmonaire après 3 mois de traitement contraceptif par pilule. C'est bête, elle était une élève brillante et était tellement joyeuse d'avoir rencontré le grand amour... Comment porter plainte contre ceux qui évaluent pour faible risque la mort de quelques unes en comparaison des profits possibles? La famille, son fiancé, voudraient rallier les plaintes déjà déposées . merci de votre aide
Sandrine de Monsabert | Le 02 janvier 2013
Bonjour
J'ai été victime moi même d'une trombose avec embolie pulmonaire en 1999 15 jours après mon 1er accouchement car on m'avait donné cette fameuse pillule 3eme génération.
Je me suis retrouvée en SAMU ä l'hopital laissant subitement ma fille que j'allaitait ! Quand j'ai voulu porter plainte on m'a repondu qu'1cas sur 10000 ne donnerai rien pour ma plainte ! Ma fille a subit des complications de constipation car elle n'avait pas pu faire de sevrage de lait ! Malgré tout personne ne m'a comprise. De plus apres avoir fait mes propre recherches il s'avère que j'ai un déficit en proteines S et que j'etais bien sujet a risque. Mais aucune recherches n'etaient imposées ä l'époque! Pourtant ayant perdu mes parents jeune je ne connais pas mes antecedants familiaux.
Et je vous dit meme pas le nombre de piqures d'eparine ou prise de previscan que j'ai du prendre avec tout les risques pour une eventuelle osteoporose
Quelqu'un peut il m'aider a trouver vers qui me tourner pour soutenir toutes ces femmes qui portent plainte (voir porter plainte moi aussi) pour que cela cesse enfin !!! Merci bien à vous
Stef | Le 02 janvier 2013
Bonjour,
je voudrais avoir des infos pour savoir comment se joindre à cette plainte collective. J'ai fait une phlébite à la cuisse, embolie pulmonaire et thrombose artérielle (pouce et index) le 16 octobre 2012. La seule chose "risquée" que je faisais était prendre la pilule (Jasmine). Je ne fume pas, bois très peu et je suis sportive (le 20 octobre, soit 4j avant l'hospitalisation, je devais m'élancer sur une course de 63kms avec plus de 3000 m de dénivelé). Je suis kinésithérapeute en libéral et n'ai pas pu reprendre le travail à l'heure actuelle. J'ai bien failli perdre 2 doigts et encore, je me réjouis, car dans mon malheur, j'ai eu beaucoup de chances. Maintenant, je voudrais faire la lumière là-dessus et empêcher que ça se reproduise sur de la famille, des amies et même toute femme, à qui on ne dit pas tout!
Merci de l'attention portée à ma demande et meilleurs voeux pour 2013
Caroline
Caroline | Le 02 janvier 2013
Bonjour, moi aussi j'ai fait partie des personnes touchées, en 2003 dès que j'ai commencé à prendre cette pillule, j'ai fait une trombose veineuse au niveau de la retine entrainant une perte visuelle importante.
Le medecin ophtalmologiste en observant le fond de l'oeil m'a dessuite demandé si je prenais la pillule et (comme ça faisait environ 1 mois que je la prenais) elle m'a dit d'arrêter dessuite et m'a mise sur forte doses de cortisone...
Pourtant je suis sportive, saine, je n'ai jamais fumé. J'ai pris ensuite une autre pillule indiquée pour éviter les problèmes après des analyses de sangs complètes et assez chères (aucun problèmes aux analyses) et j'ai arrêté car j'avais de nombreux effets secondaires. Pour moi la pillule a été un véritable poison, il faut d'autres solutions contraceptives.
pascale | Le 03 janvier 2013
Bonjour,
Je pense également être une victime de la pilule Jasmine !
Les mois qui ont suivi la prise de cette pilule, j'ai eu des bourdonnements dans les oreilles, des pertes temporaires de la vision suivies de fortes migraines, une grosse fatigue... J'ai à plusieurs reprises dit à mon médecin que ça n'allait pas, est ce que ça ne pouvait pas être cette pilule qui ne me convenait pas ? "impossible, m'a t'il répondu, elle est micro dosée, ça ne craint rien ! Vos analyses sont bonnes, ce doit être le stress ". A force d'avoir des troubles de la vision à répétition, je suis même allée voir un ophtalmo de mon propre chef qui m'a alors dit " ce n'est pas vos yeux, c'est cérébral ". "-Mais c'est grave alors ?" Il m'a ri au nez en me disant que ça ne risquait rien, qu'on appelait ça des migraines ophtalmiques et que bien que ce soit un problème cérébral, ce n'était rien de méchant ! Bref, ils ont tous minimisé la situation, jusqu'à ce 2 janvier 2009 ou je me suis retrouvée aux urgences, je n'arrivais plus à parler correctement, j'ai même oublié un moment comment je m'appelais ! J'ai fait un AVC, avec pour conséquence une aphasie. Le même soir, on m'a annoncé qu'il allait falloir apprendre à reparler ! Je ne vous explique pas le stress ! Heureusement pour moi, le lendemain, j'arrivais à nouveau à parler correctement ! Cependant, aujourd'hui encore, quand je suis trop fatiguée, les mots se déforment, et me font dire de grosses bêtises, ce qui fait souvent rire mes enfants... moi, un peu moins... Bref, pour en revenir à la pilule, les neurologues pensaient que la pilule sans association avec du tabac, de l'alcool ou de la drogue, ne pouvait être responsable de l'AVC, et bien quand je vois le nombre de victimes de ces pilules, je me rends compte que je ne suis pas un cas à part, comme on me l'a laissé entendre !
Sandrine | Le 03 janvier 2013
bonjour j'ai été victime d'un avc le 14/04/2006 rupture d'anevrisme j'etais sous pilule varnoline que dois je faire pour me joindre à cette plainte collective merci
fumat | Le 03 janvier 2013
Bonjour, j'ai fait un AVC il y a un an j'ai beaucoup de
Chance de l'an être sortie...
Moi aussi je souhaiterai me joindre a la plainte collective, pouvez vous m'aider ?
Merci beaucoup.
alloing | Le 04 janvier 2013
Bonjour, ma fille âgée de 17 ans a été victime d'une embolie pulmonaire en septembre 2009. elle est aujourd'hui toujours sous traitement anticoagulant avec des contrôles réguliers de son INR. Elle reste très affaiblie par cette maladie. Elle a été sujette à une probable récidive en août dernier. Fort heureusement son traitement a permis d'éviter un nouveau drame. j'aurais un long et pénible récit à faire sur ce qu'il s'est passé et je reste encore très fragile pour en parler mais je tiens à rejoindre toutes ces femmes qui veulent porter plainte contre toutes ces pilules de 3ème et 4ème génération, notamment JASMINE comme prenait ma fille. sa vie s'est jouée à quelques heures. Elle a quitté les urgences d'une clinique où les médecins ont diagnostiqué une infection de la plèvre, pour finir aux urgences le lendemain matin au CHU de CAEN pour enfin annoncer qu'elle avait fait une embolie.
je me souviens des douleurs atroces qu'elle a supporté, la peur qu'elle a eu de "partir" ainsi que la mienne, mon désarroi et mon impuissance à pouvoir l'aider, hormis le fait que j'étais présente et que j'ai eu l'instinct d'appeler le samu en urgence une fois rentrée chez nous après 2 jours passés aux urgences à la clinique.
Ne parlons pas des éventuels problèmes pour une future grossesse....
j'espère que, gràce à toutes ces plaintes, ces pilules ne seront plus prescrites à la légère, voire retirées du marché.
Donnez-moi la marche à suivre s'il vous plaît pour me rallier à cette plainte collective.
Dominique | Le 04 janvier 2013
bonjour,

thrombose,embolie..sept anesthésie generale en - jours pour tenter de retirer tout les caillots...bien que sortie a peu pres d affaire,une invalidite a vie..
je souhaite me rallier a cette plainte a mon tour....
en colere | Le 04 janvier 2013
bonjour
aussi victime d'un AVC en Fevrier 2009 apres 3 mois de melodia.
comment proceder pour porter plainte?
tilly | Le 05 janvier 2013
Bonjour

J ai fait une papiophlébite au niveaux des 2 yeux, c est grâce à ce soucis que les médecins mon pris au sérieux et ont décélés une phlébite au niveau de la tête, je prenais la pillule minerva et ne fume pas, ils avaient conclus au syndrome des phospholipides et m avait mise sous préviscan durant 4 années. Je ne sais pas si je peux porter plainte dans ce cas de figure
Cat | Le 06 janvier 2013
Bonjour,
J'étais moi même victime d'une thrombose au niveau du colon, en février 2007. (sous pilule DIANE 35 )
Puis à nouveau en mars 2011, ce qu'ils appellent un AVC invisible,au niveau du nerf ophtalmique avec paraisie oculaire ou diplopie oculaire.( sous pilule CERAZETTE)
J'aimerai me joindre à cette plainte collective.
Comment faire merci.


lepaon | Le 06 janvier 2013
Bonjour, j'ai été victime d'un AVC suite à la prise d'une pillule HOLYGENE en septembre 2010. J'ai subi divers examens sanguins et une échographie transoesophagiene qui n'ont rien révélé d'anormal. Cette pilule a été mise en cause dans mon accident. J'avais 19 ans à l’époque. J'ai eu beaucoup de chance et je n'ai aucune séquelles sinon une peur permanente que cela se reproduise et une prise quotidienne de Kardegic. Si je témoigne ce n'est pas pour dénigrer ce mode de contraception mais pour signaler que ce peut être dangereux et pas si anodin de prendre la pilule. Les médecins devraient être plus sérieux dans leurs prescriptions et exiger des contrôles systématiques avant de donner certaines pilules aux jeunes filles. J'aimerai me joindre à cette plainte collective. Merci.
Eser | Le 07 janvier 2013
Bonjour,
Au mois de février l'année dernière je me suis réveillée avec la jambe gauche enflée.
Il s'est avérée que c'était une phlébite, je ne fume pas j'ai un rythme de vie actif et je ne pense pas être obèse je pèse 69 kg pour 1,59 m je suis pas un mannequin mais voila je pense encore pouvoir supporter mes kilos en trop....Je souhaiterai me joindre également à cette plainte car j'ai pris du Minidril depuis mes 18 ans j'en ai 29 ans aujourd'hui.
Comment faire?merci
cognard | Le 07 janvier 2013
Bonjour,
Le 18 janvier 2012, après des troubles de vision et un épisode aphasique avec manque de mot transitoire, et après avoir passé l'après midi aux urgences à Boulogne, on m'a laissé sortir sans autre formalité, le 17 février mon Médecin du travail a qui j'ai raconté mon souci, m'a alerté en disant que c'était un AIT que j'avais fais certainement du a la prise de MELODIA depuis le 05 décembre, il m'a envoyer vers un cardiologue qui m'a fait faire toute une batterie d'examens dont une échographie cardiaque et je suis depuis sous PLAVIX à vie !!
Je pense important de me joindre également à cette plainte collective !
Merci pour votre aide.
Salomé
PEREIRA Salomé | Le 07 janvier 2013
Bonjour,
J'ai également fait un avc à 29 ans avec pilule de 3ème génération. Je m'en suis sortie après une hemiperhesie temporaire.
Je souhaiterai me joindre à la plainte déposée. Comment faire?
En vous remerciant par avance
Laetittia
Laetitia | Le 08 janvier 2013
Bonjour,
Je souhaiterais moi aussi me joindre au collectif. J'ai fait une thrombose massive des membres inférieurs avec embolie pulmonaire en 1996 suite à la prise de la pilule Diane 35. Je n'ai aucune anomalie connue de la coagulation. J'en suis sortie par miracle, sans (trop) de séquelles, mais il est à mon avis important de porter ces risques au grand jour, et de donner une meilleure et plus complète information des risques.
Sophie L | Le 09 janvier 2013
Bonjour

En janvier 2011 j ai fais une embolie pulmonaire et un infarctus pulmonaire suite a la prise de la pilule jasmine
Je n ai jamais fume,je ne bois pas et les examens n ont pas trouves d anomalie de la coagulation ou génétique

Comment faire pour me joindre a la plainte deposée
Cécile | Le 09 janvier 2013
Bonjour
En février 2011 j'ai fais une embolie pulmonaire, une thrombose veineuse ainsi qu'une flébite a la jambe droite au niveau de laisne dans la cuise jusque dans le mollet. A la suite d'un render vous avec un specialiste ( le professeur mr gris, a nimes) j'ai su que tous se qui mes arrivée été surement du a ma pillule (mercilone).
Je n'est jamais fumer, ni bue .

Comment me joindre a la plainte déposer.
Merci de bien vouloir me repoindre
marine | Le 09 janvier 2013
Bonjour, j'ai fait un AVC il y a 1 an al'age de 23 j'ai beaucoup de
Chance de m'en être sortie...il me reste des troubles d'émotion
Moi aussi je souhaiterai me joindre a la plainte collective, pouvez vous m'aider ?
Merci beaucoup.
carles | Le 11 janvier 2013
Bonjour, il y a 5 ans après avoir pris la pilule Melodia pendant qqs mois, j'ai fait une embolie pulmonaire bilatérale massive avec infarctus pulmonaire. Je venais de faire un voyage en avion, mais j'avais 27 ans, je ne fumais pas et les médecins ont clairement établi que la pilule était en cause.
Je n'ai aucune séquelle, si ce n'est psychologique, mais j'aimerais également me joindre à une plainte collective.
Merci de votre aide.
Marie Raymond | Le 13 janvier 2013
Bonjour,
moi aussi j'ai été victime de la pilule Jasmine le 15/08/2006.J'ai eu une embolie pulmonaire ainsi qu'une phlébite et il me reste des séquelles(une jambe beaucoup plus grosse que l'autre).Depuis pour chaque grossesse je suis sous anti coagulent.
Moi aussi je souhaiterai me joindre a la plainte collective, pouvez vous m'aider ?Merci de votre aide
bresson Gwendoline | Le 14 janvier 2013
Bonjour,
J'écris afin de savoir qu'elles sont les démarches à faire pour porter plainte car j'ai été victimes de la pillule jasmine en 2008 après trois mois de prise j'ai fait une thrombose veineuse profonde avec embolie pulmonaire bilatéral associé à ce jour j'ai encore des séquelles à la jambe gauche. Pouvez vous me communiquer les informations nécessaire? merci de votre aide
alllison | Le 15 janvier 2013
Bonjour,
j'ai également fait un AVC en novembre 1999 avec perte en partie du champ visuel de l'oeuil gauche et un peu du droit. Je suis sous Plavix depuis cette date. Comment se joindre à la plainte collective ? merci de me renseigner.
MIREILLE | Le 15 janvier 2013
bonjour,
je pense aussi avoir été victime de la pilule minidril.
j'ai 22ans et la prend depuis plusieures années maintenent et j'ai fais une trombo-phlébite. je me retrouve avec 2 veines sur 3 de bouchées au niveau de la tête, un oedème à l'oeil. Je suis sous morphine et un tas d'autre antalgic et dois maintenent suivre un traitement de 6mois à 1an et peut être garder ces anti coagulant à vie. je suis sur le point de sortir de l'hopital (enfin ! ) où je suis hospitalisé depuis plusieures semaines maintenent. je voudrais également me joindre aux plaintes déjà déposées.
merci d'avance pour les renseignement
fanny | Le 15 janvier 2013
je parle au nom de ma femme qui a fait un AVC en 2011,depuis elle est emyplegique droite,les neurologues ne savent toujours pas pourquoi sauf que cela proviendrais de sa pilule j'aimerais pourvoir porter plainte mais ne sait comment faire pourriez-vous nous aider merci
anabela | Le 16 janvier 2013
Je suis affligée par tous ses commentaires. J'ai fait une thrombose en Novembre 2002 après un mois et demi de prise de Jasmine. A l'époque, on m'a demandé tout de suite d'arrêter la prise de la pillule. Je venais de changer car avant sous cérazette et arrêt de l'allaitement. J'avais des troubles de la circulation sanguine et un surpoids et pourtant elle m'a été prescrite. La pillule n'a jamais directement incriminé et pourtant un bilan sanguin fait 10 mois après n'a pas donné d'explication.
Ce qui me fait le plus rager c'est que cela m'est arrivé il y a plus de 10 ans et qu'à priori il y a prescription.
Bon courage à toutes.
MEP
marie-emmanuelle | Le 16 janvier 2013
Je souhaiterai également me joindre à votre collectif, en 2006 j'ai été victime d'une thrombose veineuse profonde et d'une embolie pulmonaire je prenais à l'époque la pilule Triella, par la suite on m'a changé plusieurs fois de pilules, j'ai refais des thromboses veineuses (3 en 2012) j'ai souvent été sous anti-coagulent et je devais faire des contrôles sanguins INR, je dois actuellement continuer à me surveiller.
Je souhaiterai donc me joindre à vous qu'elle démarches je dois entreprendre?
Audrey | Le 17 janvier 2013
En 2008 j'ai été victime d'une embolie pulmonaire bilaterale proximale a la suite de la prise de jasmine. Je souhaite rejoindre le collectif. Que faire concretement ? Merci
isabelle | Le 17 janvier 2013
J'ai aussi été victime en 2000 d'une phlébite due à la pilule Varnoline. J'avais 18 ans, pas d'antécédents familiaux au niveaux de la circulation sanguine, je ne fumais pas. Suite à cela, j'ai dû subir un traitement pdt plusieurs mois (et ne parlons pas des collants de contentions, régime, risques d'hemorragies à cause des anti-coagulants, prise de sang hebdomadaires, pb pour prendre l'avion...). Je souhaite donc, moi aussi me joindre à la plainte collective, si mon cas n'est pas prescrit. Mais comment faire? Merci
Fabienne | Le 17 janvier 2013
J'ai été victime il y a 2 ans d'un avec à l'age de 19 ans à cause de la pilule j'ai perdu mon coté droit de la vue..... Merci de me dire comment contacter l'avocat ou rejoindre le nombre de plainte.
Tania | Le 17 janvier 2013
Cela fait près de 2 mois que je me sens très mal, j'ai des vertiges, acouphenes, troubles visuels, spasmes musculaires et douleurs dans tout mon corps etc...mon médecin traitant ne trouve pas ce que j'ai et ne préscrit aucun examens car j ai trop de symptomes... Je suis repartie de la consultation avec 2 tubes d homéopathie. je suis allée aux urgences qui ne font pas plus d examens et me disent de retourner voir mon médecin traitant...Je suis épuisée...j ai pris diane 35 jusqu en juin 2012, suite a une hemoragie ma gyneco m a mise sous desobel...pensez vous qu il y ai un lien avec ces pilules car on ne trouve pas l origine de mes problemes de santé ? quels examens faire? merci pour votre aide
Harry | Le 18 janvier 2013
bonjour,

En février 2011 j'ai été victime d'une embolie pulmonaire à cause de la plilule JASMINE, j'ai eu un traitement de 6 mois (PREVISCAN). Je souhaite moi aussi me joindre à la plainte collective, comment faire ? Merci
sam | Le 21 janvier 2013
Utilisatrice de minulet depuis plusieurs années, j'ai été victime d'un épisode d'aphasie en sept 2010. Les urgentistes de l'hôpital ont diagnostiqué un AIT, sans séquelles visibles( tests neuro ok, scanner ok, IRM ok, bilan cardio ok, écho carotide ok,) et sans causes apparentes...On me prescrit tout de même un traitement à vie de Plavix et l'arrêt de la pilule!!! Maintenant je pense connaître les causes de cet accident qui a failli ecourter ma vie( ou pire, me laisser handicapée) et je ne remercie pas la gynécologue qui a l'époque m'a refusé une ligature des trompes sous prétexte qu'à 35 ans je pouvais encore changer d'avis....( On a le droit d'ingurgiter des poisons toute sa vie, mais pas de disposer de son corps???)
Je souhaite vivement me joindre à un collectif
BERGHMAN M | Le 24 janvier 2013
Bonsoir
Je souhaiterais moi aussi me joindre au collectif.J'ai été victime d'une embolie pulmonaire en octobre 2009. Aujourd'hui je suis toujours sous traitement anticoagulant avec des contrôles réguliers de mon INR. Je reste très affaiblie par cette maladie.
comment proceder pour porter plainte?
Sou | Le 24 janvier 2013
Bonsoir,
J'ai aussi été victime d'une thrombose veineuse en 2011, dûe à la pilule Minerva 35 (générique de Diane 35) après plus d'un an de prise.
Je ne fume pas, j'ai du surpoids et des antécédents familiaux en ce qui concerne les problèmes vasculaires. Alors pourquoi mon médecin ne m'a pas demandé ?
Depuis cela, je suis sous Cerazette (elle est micro dosée).
J'aimerai aussi rejoindre un groupe qui me permettrait pourquoi pas de porter plainte contre le laboratoire concerné.
Dorine | Le 24 janvier 2013
Bonjour
Je voudrais également avoir les coordonnées du collectif. J'ai eu une phlébite en juin 2011 sous jasminelle. Les résultats médicaux n'ont pas montré de soucis médicaux le corps médical en à déduit que la cause venait de la pilule.
Merci
Tessier | Le 25 janvier 2013
bonsoir,
victime d'une embolie pulmonaire à cause des pillules, j'ai fait des recherches sur le net et je suis tombé sur le témoignage de marion larat, il faut contacter son avocat Maitre coubris. J'éspére que ça pourras vous aider. Bon courage à toutes
sam | Le 25 janvier 2013
Bonsoir,
En Août 2011, j'ai fait une thrombose veineuse profonde à 25 ans après environ 5 ans de prise de Trinordiol puis 2 années de Minidrill.
J'ai donc été traitée pendant 3 mois au Préviscan
Je précise que je n'ai jamais fumé et ne suis pas en surpoids.
Comment faire pour se joindre au collectif ?
Merci d'avance !
CeDenio | Le 26 janvier 2013
Bonjour,
je souhaiterais des informations pour me joindre au collectif.
J'ai assisté ce soir au 20h de France 2 ce soir où ils ont parlé de la diane 35 et des 7 victimes mortes de cette pilule sans compter toutes les autres victimes de phlébites, AVC ... J'ai eu à cause de cette pilule, en décembre 2010 une trombophlébite cérébrale et j'ai eu beaucoup de chance car je n'ai pas gardé de séquelles. J'espère que tous les témoignages et les actions de justice vont bien faire comprendre les dangers de certaines pilules et que les laboratoires arrêtent de faire passer le profit au devant de la vie!
gari | Le 26 janvier 2013
Bonjour, Moi aussi j'ai été victime de diane 35, concernant l'année de 2008 ! j'ai eu la chance de le détecter à temps, quand j'entrais à l'hopital pour x raison, et les médecins ont décelés une phlébite suivi d'un emboli pulmonaire ! j'ai été dans le coma 3 mois durant et j'ai fais en tout 6 mois d'hospitalisation ! Sortant du coma, j'étais comme un bébé, fallait me réapprendre à tout refaire, à manger, à parler, à marcher, à mémoriser ....
Un vrai calvaire surtout pour ma famille, qui a pris l'avion pour me voir sur mon lit d’hôpital !
J'vais un risque de mourir, mais j'ai survécu avec l'amour de ma famille et mon ex copain ! Je voudrais porter plainte, mais je suis trop loin, et être endommagée car on leur fait confiance à la médecine, on est pas des cobayes !
Nelly | Le 27 janvier 2013
doit on attendre comme certain medicament !!!que leurs effets soit grave pour reagir; le poison tue a petite dose
corbin | Le 27 janvier 2013
bonjour,
j ai eu en 2008 une importante phlébite jambe gauche et d autre complications et mon contraceptif a cette époque était Diane 35.
comment se rallier au collectif, merci.
Michaille | Le 27 janvier 2013
bonjour,
j'ai fait un AVC à 29 ans... avec toutes les complications que cela peut comporter: aphasie, troubles du sommeil, de la concentration, paralysie du coté droit...
Heureusement, j'ai aujourd hui 32 ans, et n'ai quasiment plus de sequelles...je sais que j'ai eu beaucoup de chance...mais la vie n'est plus la meme.
je voudrais me joindre à ce collectif et porter plainte contre ces laboratoires pharmaceutiques.
Quelle est la procédure?
merci d'avance
marie | Le 27 janvier 2013
bonjour,
j'ai egalement été victime en 2003 alors agée de 30 ans de d'une thrombose veneuse cérébrale dû à la pilule varnoline que j'ai prise pendant des années ..j'a été hémiplegique durant qq temps et à force de courage, de traitement (préviscan pendant 1 an ) et d'un sejour à Garches j'ai pu retrouver tout mon côté droit ! A aucun moment , depuis la prise de cette pilule il m'a été demandé de faire un bilan sanguin pour voir s'il y avait un probleme de coaguation ! et il a fallu cet acident pour se rendre compte qu'en effet j'avais une mutation du facteur II ; je souhaite donc à ce jour porter plainte et savoir comment proceder car cela est vraiment trop grave .... merci d'avance
Maud | Le 27 janvier 2013
Bonjour,

Je prends la décision ce jour de porter plainte, même causes même effet et surtout tout le préjudise dérriére. 12 semaines arrêt de travail, aniti coagulant et tous ses effets....merci de bien vouloir me donner la personne de contact pour porter plainte.
BOURSIER SONIA | Le 27 janvier 2013
Bonjour,
Sous Diane 35 depuis 10 ans, j'ai été victime en sept 2010 d'une double embolie pulmonaire, infarctus du poumon et épanchement pleural. Le cardiologue à immédiatement incriminé à pilule Diane 35, très fortement dosée en œstrogènes. J'ai passé 6 mois sous Previscan avec contrôles INR tous les 2 jours et je reste aujourd'hui très affaiblie par cette épreuve.
Pourriez-vous m'indiquer comment contacter l'avocat des victimes, je souhaite porter plaine contre le labo BAYER.
Merci bcp.
Isabelle M. | Le 27 janvier 2013
Bonsoir,

J'ai pris la pillule Diane 35 pendant 18 ans sur les conseille de mon médecin car j'avais de l'acné. Avec la prise de cette pillule, les maux de tête ont commencé et à devenir de plus en plus fréquents et de plus en plus douloureux voir insupportables (tels des migraines = à ce cogner la tête contre les murs). Je suis allée consultée un ORL sous conseille de mon médecin, qui m'a dit qu'il fallait que j'arrête la pillule car je faisait des migraines cataméniales, sans me préciser que c'était une pillule dangereuse. Mon ophtalmo me rigolait au nez lorsque je lui disait que j'avais horriblement derrière les yeux, j'ai changé d'ophtalmo et il a décelé une tension occulaire à 28 à l'âge de 20 ans (énorme pour cet âge) et de plus j'ai un glaucôme à angle ouvert. Merci de bien vouloir m'accepter dans votre collectif. Lorsque j'ai ces migraines, je ne peux vraiment rien faire, c'est à tomber folle... Merci m'indiquer la procédure afin de porter plainte contre le laboratoire BAYER (qui contacter, à qui écrire ?)
MERCI POUR VOS REPONSES RAPIDES.
ROSSI MICHELLE | Le 27 janvier 2013
Bsr jai pris diane35 pdt plusieur annee dont yaz pdt 2 ans on ma decele une tumeur de lhypophyse jvt egalement des maux de tete intensse j fais plusieur phlebite des essouflements et pleins dotre tt ceci depuis
Que je prenais diane35 que doit je faire pour porter plainte merci
serhani | Le 27 janvier 2013
Bonjour, victime il y a 25 ans de ça d'une thrombose veineuse profonde avec trois caillots dans la jambe de la cheville a l'aine plus embolie pulmonaire avec experience de mort imminente liée. Ceci aprés prisede diane 35 pour l'acné, je cherche de l'aide pour savoir comment et ou porter plainte ? Quels frais cela engagerait ? Merci de vos réponses. Merci vraiment. (Je suis du vaucluse, j'avais 20 ans, j'en ai 37 aujourd'hui).
antonia | Le 28 janvier 2013
Bonjour,

J'ai pris Diane 35 à l'âge de 17 ans et 7 ans aprés j'ai eu une thrombose du système porte.Je n'ai aucun antécédent et j'avais une vie saine.Je pensais être un cas isolé mais je constate que d'autres femmes ont connu des problèmes de santé.Cela ne doit plus rester un tabout.J'aimerai moi aussi partager mon expérience. Quels sont mes recours possibles ?
Sandra S | Le 28 janvier 2013
notre fille prenait en 1992 la pilule diane prescrite par un dermatologue pour acné ; en juin en pleine épreuves de bac elle fait une embolie pulmonaire massive , hospitalisée au chr de lille , ses jours ont été compromis durant un certain temps , le prof théry lui a posé au niveau de l'aorte une "ombrelle " afin de stopper le cheminement de caillots , elle fut suivi longtemps : previscan , prises de sang , .... sa grossesse fut suivi de trés prés , à 38 ans elle ne peut se déplacer ( voyage avion , train , voiture ) sans se piquer , mettre des bas de contention ; à l'époque elle n'était qu'une jeune fille qui s'appreter à passer son bac , qui ne fumait pas et avait une vie trés saine , ce fut pour elle et notre famille un vrai traumatisme ineffaçable , que puis je lui conseiller pour témoigner et demander préjudices éventuels , à noter qu'il n'y avait aucun antécédents médicaux , merci de nous répondre
lahaye | Le 28 janvier 2013
bonjour,

j ai fait eu une phlébite avec embolie pulmonaire
le mercredi 17 février 2010 j était sous Diane 35 je me suis réveillé avec le mollet gauche gonflé et j ai eu toute la nuit des crampes c était les petits cailloux qui circulait de plus j allais travaillé et je voulais me masser le mollet avec une pommade en espérant que la crampe allait partir mais je n ai pas eu le temps il fallait que j aille travailler mais j aurais
fait ça j aurais signé mon arrêt de mort je pense j aurais déplacé le gros caillou très facilement et rapidement et une fois arrivé ay travail j en ai parlé à mon biologiste du labo où je travaille il m a fait immédiatement fait une prise de sang un DDIMERE étant donné qu il me voyait boitait et la verdict DDIMERE avec un taux a 2690 très élèvé la norme est de 400 maxi il a tout de suite était en pharmacie pour acheter le lovénox qu' il m a injecté de suite sinon le medecin generaliste que j ai vu n a eu aucune réaction il m a demandé de faire une echo doppler pour être sûr malgré le taux de DDI élevé c est ensuite une fois rentré chez mois que le remplaçant de mon généraliste m a demandé de faire un angiogramme et là le vendredi résultat EMBOLIE PULMONAIRE
traitement de 6 mois d anticoagulant arrêt maladie
pendant 1.5 mois et la course aux examens pourquoi
cette phlébite avec EP, personne n a accusé la pillule pourtant je ne fume pas. Je voudrais rejoindre ce groupe de femmes qui souhaitent porter plainte...
samira L | Le 28 janvier 2013
Bonjour, j'aimerai savoir où m'adressez pour me joindre au collectif de femmes qui vont porter plainte. J'ai effectivement été sous contraception avec minulet pendant des année, puis du jour au lendemain on me l'a arrêter pour m'en donner une autre dont je ne me rappelle plus le nom. Toujours est-il qu'en janvier 2011 à le suite d'une déchirure musculaire à la jambe droite, je me sis retrouvée avec thrombose veineuse et phlébite, moins d'un mois après cet incident. Je continuais toujours à prendre la pilule quand au bout d'un certain alors que j'étais sous préviscan et que mon INR ne remontait pas dans la norme, on m'a dit que la pilule n'était pas compatible avec une phlébite, j'ai été en arrêt durant onze mois, plus de travail après car je n'avais pas récupérer (entre temps intervention chirurgicale, ablation des ovaires) physiquement et donc il s'en est suivi un licenciement auprès de tous mes employeurs. Depuis je porte des contentions tous les jours et on me dit que j'en ai pour jusqu'à la fin de ma vie, j'ai 52 ans, car une valve de ma jambe est foutue. Alors je souhaite vivement rejoindre ce collectif et être solidaires de toutes ces femmes qui comme moi ont eu leur vie mise en danger. Merci.
MARTIN Brigitte | Le 28 janvier 2013
bonjour,
j'ai une question je prend diane 35 depuis 10ans heureusement pour moi pas de problème de santé quoi que pas mal de maux de tête depuis quelques semaine . Voila je voudrais porté plainte je ne souhaite pas d'indemnisation mais je souhaiterais le faire en soutien au personne qui n'ont pas eu ma chance et celle qui on encore des séquelle et surtout pour le principe car mettre ces pillules en circulation est une mise en dangé de la vie d'autrui penser vous que je puisse le faire ou faut il prouver que j'ai eu des problème de santé ? merci pour vos réponse
jennifer | Le 28 janvier 2013
bonjour,

j'ai fais un AVC il y a deux ans en prenant la pilule DIANE 35, je souhaite me joindre à la plainte collective en cours.
dans l'attente de votre réponse, merci.
cordialement.
ALEXANDRA DUBOIS | Le 28 janvier 2013
Bonjour,

J'ai fait une embolie pulmonaire en 2004 alors que j'avais 27 ans et que je prenais la pilule (Méliane). Plusieurs médecins m'ont demandés à l'époque si je prenais la pilule sans jamais incriminer directement le tratement. Serions nous victime d'un mensonge protégeant une fois de plus les gros lobbies pharmaceutiques, pourlesquels seul l'argent compte .... ? Je souhaite proter plainte également, mais comment. Peut-on se souder toutes ensemble afin d'avoir plus de poids ?
Merci d'avance pour vos réponses
Peggy BIENFAIT | Le 28 janvier 2013
BBonjour,j'ai 31 ans et y' à trois mois j'ai été victimes d'une trombophlebite cérébrale du à ma pilule la générique de trinordiol daily ge j'aimerai me joindre à vous pour porter plainte maintenant j'ai des perte de mémoire et surtout de compréhension ma vu est revenu et jeudi dernier j'ai fais un irm et mon caillot c'est résorbé mais j'ai peur même si je reprend plus de pilule juste le préservatifs comme moyens de contraception je trouve ca aberrant de vouloir se protéger et arrive la on à faillit mourir !!! Merci les filles de me dire ce que je dois faire pour porter plainte !!! Merci beaucoup!!!
fabienne | Le 28 janvier 2013
Bonjour, J'ai 45 ans et j'ai pris DIANE 35 pdt 20 ans. A noter que cette pilule m'avait été prescrite par mon gynéco de l'époque alors que je n'avais aucun problème de peau.. En octobre 2012 , j'ai eu une phlébite (thrombose veineuse profonde) et suis sous anticoagulant depuis. Tous les examens possibles ont été effectués pour en trouver la cause, mais sans résultat. Seule explication restante: la pilule que l'on m'a demandé d'arrêter immédiatement. Je suis en colère, pourquoi des gynéco ont ils détourner l'utilisation de ce médicament ? pourquoi tout ce temps avant d'apprendre que ce médicament présentait de tels risques ? COMMENT PORTER PLAINTE?? Merci beaucoup!!
CORINNE | Le 28 janvier 2013
Bonjour, j'avais commencé à prendre le générique de diane 35 en 2004 suite à des soucis d'acné, j'avais à l'époque 17 ans. Cependant ma gynécoloque a continué à me la prescrire, malgré mes questions sur ses éventuels risques, je l'ai prise pendant 7 ans exactement, avec pour unique contrôle le dosage dem on cholésterol 1 fois par an !

Pendant ces 7 ans, je n'ai pas eu de problèmes veineux mais un petit souci thyroidien ainsi que des montées d'angoisses, crises de pannique à répétition et sans cause particulière.... J'ai lu plusieurs études canadiennes qui indiquent que Diane 35 peut être à l'origine de déreglements de l'humeur .

Par chance, je n'ai jamais eu de soucis de santé "majeur" liés à cette pilule, mais comment me joindre à votre plainte collective, sachant que ma gynécologue me l'a prescrite 7 ans à titre de contraceptif, sans jamais se remettre en question....
Je répète que je souhaite porter plainte et faire entendre ma voix, car il me semble inadmissible que des médecins, généralistes ou spécialistes prescrivent ce traitement anti acnéique à tour de bras, et souvent à partir de la fin de l'adolescence.... ( mon cas )

Merci beaucoup
Laura | Le 28 janvier 2013
j'ai pris en 1992 une pilule pour l'acné j'avais 15 ans qui a provoqué chez moi une thrombose avec séquelles au membre inférieur gauche- j'ai encore des séquelles
comment rejoindre le collectif?
carole | Le 28 janvier 2013
Bonjour,

A l'âge de 28 ans (en 1988) alors que je prenais Diane 35, j'ai fait une phlébite avec plusieurs embolies pulmonaires et une thrombose de la veine cave. J'ai été opérée en urgence. Il m'a été posé un clip cave. Je suis sous anti-coagulant au long cours.
j'aimerais me joindre à cette plainte collective et contacter un avocat.
Cordialement
Hélène | Le 28 janvier 2013
Bonjour,

J'ai eu également une phlébite et Embolie pulmonaire sous DIANE 35 en 1998. Du coup, plus de pilules, plus de contraceptif depuis l'âge de 18 ans. 2 grossesses avec piqûres tous les matins contre la phlébite à partir du 6ème mois pour éviter toute nouvelle phlébite...Je pense me joindre à cette plainte, pouvez vous m'indiquer comment faire?
Merci
Agnès
TOUSSAINT | Le 28 janvier 2013
Bonjour,
Je souhaiterai également me joindre à cette plainte collective. J'ai fait une thrombose veineuse au niveau de la veine fémorale à l'âge de 18 ans ( j'en ai aujourd'hui 28). J'ai eu beaucoup de chance et ai été hospitalisée juste à temps avant l'embolie pulmonaire. Depuis, je dois porter des collants de contention tous les jours, éviter la chaleur, ne peux pas rester plus de 5H assise et j'ai depuis une contre indication à toutes les pilules contraceptives. Pouvez vous m'indiquer quelles démarches dois je effectuer pour pour me joindre à cette plainte collective ?
Merci

Karen
Karen BENIGUET | Le 28 janvier 2013
J'ai bien sûr oublié de préciser que j'étais à l'époque sous pilule Diane35 prescrite par un dermatologue contre l’acné.
Karen BENIGUET | Le 28 janvier 2013
Bonsoir, je suis moi aussi une victime d une pilule 3eme génération : jasmine elle m a été prescrite pour réguler mes pertes sanguines et douleurs au ventre au cours de mes règles par un gynécologue sans avoir fait d examens au préalable. Au bout de 2 mois 1/2 j ai fait une embolie pulmonaire massive bilatérale. Le 12 janvier 2009 mon généraliste m envoie consulter un cardiologue qui me diagnostique une légère pericardite, je l informe de la prise de cette pilule mais il n en tient pas compte. Je suis sous aspegic mais j ai de plus en plus mal lorsque je respire et j ai de plus en plus de mal a respirer, je suis très essoufflée le vendredi 16 janvier au matin je fais un malaise dans mon lit avec perte de connaissance, mon mari m a sauve la vie en appelant le SAMU. Aux urgences le cardiologue diagnostique une embolie pulmonaire, je m en sors inextremis ... je suis hospitalisée une semaine et me retrouve sous previscan pendant 6 mois avec grosse fatigue et grosse angoisse et consultations psychiatriques pour traitement du traumatisme psychique causé. Je souhaiterai porter plainte et me joindre a ce collectif mais par quelle procédure, pouvez vous me renseigner, merci
Valérie
CABANEL Valerie | Le 28 janvier 2013
Bonjour,
En 2003, j'ai 40 ans et je fais une thrombose aortique et un infarctus mésentérique. Des années de récupération et une prise à vie de l'anticoagulant PREVISCAN avec toutes ses contraintes ont suivi et suivent encore. A ce jour, aucun docteur n'a pu me dire pourquoi j'ai fait un tel accident. J'avais pris pendant des années diane 35 mais j'étais sous harmonet en 2003. Je souhaite également me joindre à ce collectif. Merci.
francoise | Le 29 janvier 2013
Bonjour, je suis également une victime de plus de cette malheureuse pilule DIANE 35 pilule prescrite au départ contre l'acné soit disant micro dosée: mensonge . En mars 1991 je suis hospitalisée à l'hôpital st André à BORDEAUX en soin intensif on me rentre au départ pour un éventuel ulcère à l'estomac avec auparavant sur plusieurs mois des maux de tête terrible(céphalé): plusieurs prises en charge aux urgences de mon département. Et tout cela à 2 jours de mon anniversaire j'allais fêter mes 23 ans et notre mariage prévu le 24 août de la même année donc 1991 restera pour mois une année à marquer a l'encre rouge . A l'hôpital dans la nuit tout se complique à très grande vitesse diagnostique phlébite suivie rapidement d'une embolie pulmonaire je tombe dans un semi coma On annonce à mes proches 48 H à vivre, on parle aussi d'intervention à coeur ouvert départ immédiat pour l'hôpital Haut l' Evéque qui ne se fera pas suite à des relations médical opposées et heureusement pour moi . ON m'a mise sous fibrinolytique: nouveau traitement à l'époque c'est ce qui m'a sauvé car j'étais en train de voir la mort de très près. Je suis restais 2 mois en soin intensif . Ma sortie restera un inoubliable: sauvée oui mais on m'annonce que je n'aurais jamais d'enfant! super pour des futurs jeunes mariés :séquelles, ,2 ans de longue maladie , perte d emploi , traitement lourd et contraignant collant contention en plein été syntron, préviscan prise de sang tous les jours pour les TP (taux de protombine coagulation) pour finir 2 fausses couches suite a tous cela. merci encore diane 35 .Alors oui je souhaite plus que jamais faire partit du collectif et également porter plainte bien sur . Mais comment faire a qui s adresser merci de me répondre .BORDEAUX le 29 janvier 2013 Corinne vic
vic | Le 29 janvier 2013
J'ai également fait un AVC en 2003, suite à prise de pilule : le comble: à l'arrivée aux urgences à l'hopital Lariboisière on m'a dit qu'il fallait stopper immédiatement
la prise de pilule, mais jusqu'au bout, les neurologues m'ont certifié que mon AVC n'était pas lié à la pilule, en reconnaisssant toutefois que je ne faisais absolument pas partie des personnes à risques pour un AVC, j'avais 45 ans, et en pleine santé. (jamais d'alcool, pas de choléstérol, ni diabète, ni pb tryglycérides , 46 kgs. Seul médicament pris: la pilule !! je veux me joindre au collectif et porter plainte !! merci de vos indications
BOURCIER Roseline | Le 29 janvier 2013
Bonjour,
comme vous, j'ai été victime d'une pillule de troisième génération (Diane 35) en fin d'année 2008. J'ai pris cette pillule suite à un stérilet qui avait bougé et je l'ai prise pendant environ 6 mois avant de faire une embolie pulmonaire. J'ai eu 6 mois de traitement sous préviscan. Il me reste des séquelles : problèmes de respiration dès que je suis enrhumé, dès que je fais des efforts , je fais de l'asthme, des soucis de circulation dans les jambes (que j'avais avant de faire mon embolie pulmonaire mais qui c'est aggravé par la suite). Je ne sais pas si je pourrais reprendre un boulot car dès que je reste trop longtemps debout ou assise, mes soucis de circulation reviennent.
Je vois que beaucoup de personne aimeraient porter plainte. Moi également mais je sais que lors de la prise de cette pillule, je fumais alors, je ne sais pas si c'est un critère pour porter plainte ou non.
nalise | Le 29 janvier 2013
Bonjour,

Aussi victime de cette fameuse pillule DIANE35 j'aimerais me joindre a vous afin de porter plainte, quels sont nos recours? ou se renseiner pour que l'on soit toutes ensemble contre ce la boratoire? Merci de m'eclairer.
J'ai etait victime d'une phlebite due a diane et depuis ma santé n'est pas au top j'en ai bcp souffert et j'aimerais vraiment qu'on s'unissent toutes!
A bientot.
cindy | Le 29 janvier 2013
Bonjour, j'ai 26 ans est je viens de sortir de l'hôpital il y'a quelques jours car j'ai fais une embolie pulmonaire bilateral . N'ayant aucun antécédents familiaux et ne fumant pas la seul cause évidente est la pilule. J'étais sous jasminelle pendant moins de 4 mois et maintenant je me retrouve sous previscan avec des aller retour incessant chez toutes sortes de spécialistes.J'ai un petit garçon de 2 et demi et j'ai l'impression de l'abandonner avec tous mes soucis. Je voudrais également savoir comment porter plainte et me joindre au collectif. Cordialement et espérant avoir une réponse merci
Raffaella | Le 29 janvier 2013
Bonjour, je fais partie des victimes, j'ai eu une embollie pulmonaire bi latérale massive en 2003, alors que j'étais sous DIANE35. Comment m'associer à ce collectif ?
Guenola | Le 29 janvier 2013
J'ai fait une embolie pulmonaire avec infarctus infecté en 2005 suite à la prise de la Diane35, si mon dossier peut aider, ce sera de bon coeur. Comment faire?
Ango | Le 29 janvier 2013
Bonjour, j'ai 49 ans est j'ai une trombose à la jambe depuis 2 mois, ma veine à gonfflée et m'a provoquée un pincement d'un nerf, et j'en souffre énormément, ce qui m'enpêche de travailler. Je fais pleins d'examens pour savoir de qu'el nerf il s'agit. Ne fumant pas la seul cause évidente est la pilule. J'étais sous Méliane et maintenant je me retrouve sous Xarelto avec des aller retour incessant chez toutes sortes de spécialistes. Je voudrais également savoir comment porter plainte et me joindre au collectif. Cordialement et espérant avoir une réponse merci
Muriel | Le 29 janvier 2013
je voudrais apporter mon soutien à toutes ces victimes.
en 1996 une gynecologue m'a prescrit une pilule "LUTERAN 5" en me disant que j'allais être bien avec ça.Et bien un mois et demi après la première prise de cette pilule j'ai fais une thrombose veineuse profonde avec tout ce que cela implique et depuis j'ai de gros prioblème de circulation sanguine.
Au moment de la thrombose il a été fait des examens sanguins et il s'avère que j'ai une anomalie je fais une resistance à la protéine c activée facteur v LEIDEN.
Pour moi ce sont les médecins precripteurs responsables, j'ai mis cette gynécologue au courant de mes terrains propices ma mère et mon père ont fait des infarctus,de la tension artérille et jamis de la vie elle m'a mise en garde.Il n'y a pas que cette pilule qui est un véritable danger, je suis révoltée que cela puisse exister...du moment que le labo vend ses saloperies, et c'est très bien qu'il y est un collectif créer pour deposer plainte jevous souhaite beaucoup de courage.cordialement. BB
bernadette baude | Le 29 janvier 2013
Bonjour, j'ai 46 ans et en 2009 j'ai fait une embolie pulmonaire bilatérale. Aujourd'hui j'ai une thrombose persistante dans l'artère pulmonaire et mes capacités pulmonaires sont diminuées de 40%. Suis sous anticoagulant (coumadine) à vie. Je ne fume pas , je bois pas et j'ai une vie saine, le seul facteur à l'heure actuelle plausible est la prise de Jasminelle. je souhaiterais rejoindre le collectif et porter plainte aussi . En espérant avoir une réponse. Cordialement.
Fabienne | Le 29 janvier 2013
Bonjour, j'ai pris DIANE 35 dans les années 1990. En 1995 un matin, j'ai ressenti une très forte douleur dans la poitrine. Après radio de contrôle rien n'a été décelé. Quelques jours plus tard, la douleur étant toujours présente et je commencais à cracher du sang, nouvelle radio et là le diagnostic tombe : embolie pulmonaire. Direction les urgences, mise sous antri-coagulant, examens de toutes sortes...........pour rechercher la cause : la pillule! Souhaitant rejoindre le collectif et porter plainte, je vous remercie de m'indiquer la procédure à suivre. Espèrant avoir une réponse. Cordialement
Valérie SALIERES | Le 29 janvier 2013
Bonjour, suite à vos nombreux commentaires nous avons créé un article spécialement conçu pour vous aider dans vos démarches. Nous vous invitons à le lire ici : http://www.juriguide.com/sante/30012013,pilules-contraceptives-ce-qu-il-faut-savoir,286.html
La Rédaction | Le 30 janvier 2013
OU ET COMMENT PORTER PLAINTE :
Je suis le père de Marine Balester qui fait partie des 30 dépôts de plaintes déposées à Bobigny. Suite à son AVC (pilule JASMINE) à 18 ans. J'ai donc contacté Maitre Jean Christophe COUBRIS de BORDEAUX (qui suit le dossier de Marion larat) qui s'est chargé efficacement du dossier de ma fille. Ne laissez pas se tasser une injustice, faites le pour vous ou pour vos proches.
BALESTER | Le 01 février 2013
Bonjour,
J'ai eu une thrombose au mois de mars 2012 du a la prise de pilulle (Desobel). J'ai eu juste mon résulat de ma prise de sang et c'est bien la pilulle.
S'il vous plait si quelqu'un peut m'aider a comment porter plainte car je veux le faire.
Merci d avance
Pamela | Le 07 février 2013
bonjour moi j'ai subie une ablation de vésicule biliaire suite à des calculs j'étais sous diane 35 j'ai decouvert que sont principe actif pouvait donner des lithiases biliaires d'ailleur dans la notice dans les effets indésirables les plus fréquents ses bien marqués lithiases biliaire.C'est évidament moins graves que une trombose ou AVC...mais sa ma fait souffrir et aujourd'hui je ne peut plus manger se que je veut car sinon je suis malade (grosse diarrhées avec présence de bile)
betty | Le 10 février 2013
Bonjour ;j'ai eu aussi une phlébite et une embolie pulmonaire en 1999 suite à prise de pillule.J'aimerai aussi vous dire que lorsque j'ai été hospitalisée et que le médecin vous dit : que je l'ai échappé belle; cela fait tout drole .Et c'est pour cela que je veux que l'on fasse quelques choses pour ces pillules.Et unissons tous ensemble pour notre souffrance ainsi que les personnes qui n'existent plus.Merci
brunet | Le 15 février 2013
Je veux me joindre aux plaintes déposées également! J'ai pris Diane 35 de 16 à 31 ans. J'ai fumé de 23 à 31 ans. Aujourd'hui j'ai 35 ans, et deux enfants (1er à 32 ans, 2ème à 33 ans). J'ai eu une phlébite il y a deux ans, à 7 mois de grossesse (2ème grossesse alors que tout allait bien sauf que j'étais extrèmement fatiguée pour ne pas dire anéantie). Une trombose géante. Un caillot partant du genoux et se terminant à hauteur du nombril, bouchant à 95% la veine profonde principale au retour veineux. J'ai failli mourir. Je garde cet énorme trombose dans la veine (cela ne s'opère pas et on n'enlève pas la veine profonde principale!), bouchée à 70% à présent, le sang passe quand même mais il va passer par d'autres veines car 30% de passage ne suffit pas au retour veineux. En passant ailleurs, il va élargir des veines qui ne sont pas prévues pour ce flux, et je vais donc avoir d'ici quelques années de gros problèmes circulatoires, varices, opérations....
Evidemment ca n'a pas été facile non plus d'aller travailler en étant anéantie de fatigue, en portant des collants de contention 3 en plein été, en étant sous anti-coagulant avec tout le suivi contraignant que cela induit... mais moi je suis encore en vie. La fatigue inexpliquée persiste.
A 33 ans, en bonne santé, sportive de surcroît, comment ai-je pu développé une trombose d'une telle envergure? Si ce n'est pas un peu Diane 35, alors c'est un mystère.
Comment porter plainte?
Amandine | Le 20 février 2013
Je prenais la pillule trinordiole depuis que jai 16 ans ,jai ete en 2004 d uun avc entre la vie et la mort a porto vecchio puis en helico bastia ,2005 jai ete a marseille a latimone a coeur ouvert ,valve mitrale 1 mois de retablicement a latimone ,3 semaine en maison de convalescence du repos mais quand meme kiner ,puis de retourd a bastia pour aller en centre reducation intensif je suis rester 6 mois et rentrer le week end pour etre pres de ma famille jai deux enfants il sont ,9 et 15 ans aujourdhui il avait 8 mois et 6 ans. Lors des fait en 2004. Je ne veux pas laisser passer guider moi pour porter qui doit aller mon medecin,un avocat.......sachez que j etais une femme dynamique ,travailleuse et tout mais maintenent ma vie et gacher plus d activiter ,plus travailler invalide 80% aider moi pour mes demarche car je mais presque en causse ma pillule trinordiole merci de mon ecoute
laetitia | Le 24 février 2013
Bonjour

Je suis cas similaire de toute ces femmes. Je souhaite également savoir où m'adresser pour porter un recours.
Cordialement
Marjorie | Le 06 mars 2013
Bonjour,
Je me présente je suis une fille de 21ans sans antécédent familiaux je ne suis quasiment jamais malade (2fois par an grand Max ) et il y a un mois je suis passer à côté de la mort.
Pk?
Psk j'ai fait la bêtise d'écouter ma gynécologue qui m'a dit de prendre desobel ge 20 et oui!!
Un soir douleur atroce dans le dos et impossible de respirer correctement je suis emmener au urgence parle le samu !
Ce que j'avais ?
Une embolie pulmonaire billaterale massive!
Aucun autre facteur que la pilule trouver par les médecin aujourd'hui je suis interdite de pilule à vie et est un traitement de minimum 6mois alors si vous ne voulez jamais connaître la douleur de la mort arrêter ou au moins changé de pilule sincèrement j'ai vraiment été débile et je pensais les médias idiot ! Enfait c'était moi l'idiotes!!
Rinaudo | Le 07 mars 2013
Bonjour, j'ai utilisé diane 35 et j'ai été victime d'un infarctus du myocarde en 1994 alors que j'étais âgée de 34 ans. Aujourd'hui j'ai conservé d'importantes séquelles et comme toutes ces personnes je souhaite savoir où m'adresser pour déposer un recours. 9ela ne me rendra pas ma vie d'avant mais peut-être que cela contribuera à éviter les mêmes erreurs à d'autres personnes
Cordialement
Astride
MAREE Astride | Le 11 mars 2013
Bonjour,
J'ai eu une embolie pulmonaire en janvier 2009 à 24 ans. J'étais sportive, très bonne santé et je buvais occasionnellement. Cette embolie est venue subitement je n'avais pas voyagé, je n'avais pas chuté... Il n'y avait de raison à en avoir une subitement. Heureusement que je crachais du sang sinon je ne l'aurais jamais su et je ne serai plus là pour vous faire part de mon expérience.
Ce fut un moment très difficile avec l'artère gauche pulmonaire saturée, immobilisation 2 semaines, et la peur de se dire s'il on va s'en sortir ou non. En effet ce sont des maladies mortelles. Je prends un anti coagulant PREVISCAN depuis 2009, à vie. Heureusement pour moi que je n'ai pas de sequelles. Je souhaite me joindre à vous pour que l'on puisse trouver d'autres méthodes de contraception et que l'on ne mette plus personne en danger.
Sabrina | Le 18 mars 2013
C'est toujours Sabrina, je voulais préciser que j'avais pris la pillule MINIDRILL 4 ans.
Sabrina | Le 18 mars 2013
Bonjour, je me demande si les pillules (jasmine, holgyeme) ne sont pas responsables de la préeclampsie que j'ai faite, et des risques encourus pour moi et mon bébé qui est né à 30 SA ? et il serait bon de connaitre la " vérité" pour toutes les futures mamans
Finato | Le 26 mars 2013
Bonjour,

En 2008, j'ai fait une thrombophlébite cérébrale pour la 1ere fois, je ne suis pas passée loin. Mon bras et ma jambe droite ne répondaient plus , j'ai senti des fourmillements dans mes menbres et j'avais de fortes migraines à la tete depuis une bonne semaine, j'ai vraiment cru que c'était la fin . Aprés d'inombrables douleurs et souffrances, je' m en suis sortie mais je suis trés affectée sur un plan pschycologique. A L' ePOQUE JE PRENAIS LA PILULE MINIDRILL. C'est pourquoi je veux me joindre à vous pour porter plainte . Merci
MEDJADI | Le 27 mars 2013
Bonjour,

j'ai 22 ans et suite a la prise de la pilule Trinordiol j'ai fait une ambolie pulmonaire qui a faillit me coûter la vie. (je sort tout juste de l'hopital). c'est pour cela que je souhaiterais me joindre a vous. cordialement
Emily | Le 30 mars 2013
J'ai 30 ans. J'ai été utilisatrice de Diane 3 pendant 2 ou 3 ans par la suite j'ai changé pour Yasmine depuis environ 5 ans. Un mois passé j'ai fais une rupture d'anévrisme.
Marie-Eve | Le 10 avril 2013
Bonjour,
Le 3 Août 2011, alors âgée de 26 ans, j'ai fait une embolie pulmonaire massive et j'ai passé 3 jours dans le coma pendant lesquels les médecins de l’hôpital n'étaient pas sûr que je m'en sorte. Heureusement j'ai survécu, mais maintenant j'ai des séquelles au poumon droit. Donc tout le temps du mal à respirer et vite fatiguée. Depuis l'embolie je n'ai toujours pas retrouvée de travail étant maintenant handicapée. En plus, j'ai fait plein de tests génétiques poussés et il n'y à aucune cause pour expliquer cette embolie. J'étais sous pilule Diane 35 depuis 2001 et j'avais pris également tout les génériques (Holgyème, Lumalia, Jasmine...). Aucun médecin n'a affirmé que mon embolie venait de la prise de pilule. Mais moi je suis sûre que c'était bien ça, parce que je n'avait pas d’antécédents et je ne fumais pas. Rien qui puisse expliquer ça sauf cette pilule. Maintenant je suis obligée de prendre le Préviscan et de porter les bas à vie pour éviter une rechute.
C'est pourquoi je voudrai également porter plainte pour leur montrer qu'on est beaucoup à avoir des problèmes à cause de ces pilules. Mais le problème c'est que je ne sais pas comment faire. Donc si quelqu'un pouvait m'aider.
Merci beaucoup et bon courage à toutes celles qui ont des problèmes.
Clochete24 | Le 15 avril 2013
laisser un commentaire