Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Brésil : quinze ans de prison pour Eduardo Cunha, initiateur de la destitution de Dilma Roussef

brésil eduardo cunha lava jato
L’enquête appelée « Lava Jato » a fait une nouvelle victime. Jeudi 30 mars, Eduardo Cunha, l’ancien président de la chambre des députés et qui est à l’origine de la destitution de la présidente Dilma Roussef, a été condamné à une peine de quinze ans et quatre mois de prison.

Le juge  Sergio Moro a reconnu la culpabilité d’Eduardo Cunha des chefs de « blanchiment d’argent », « évasion illégale de devises » et de « corruption » dans le cadre de l’enquête « Lava Jato ».

Il s’agit d’un vaste scandale politique et financier autour du groupe pétrolier d’Etat Petrobas. Depuis maintenant plusieurs années, cette affaire mine la vie politique du pays.

Peu de temps après la destitution de la présidente Dilma Roussef en août 2016, M. Cunha était déchu de son mandat parlementaire par le juge Moro. Il est placé en détention provisoire en octobre 2016.

Le procès a mis en lumière un personnage décrit comme étant un « amoureux du pouvoir et de l’argent », « habile comploteur » ou encore « politicien sans vergogne », selon Le Monde.

A la fin d’un acte  d’accusation de 115 pages, le juge finit par « il ne peut y avoir d’offense plus grave que celle d’un [homme] qui trahit un mandat parlementaire et la confiance sacrée que le peuple lui a confiée ».

Cette condamnation serait loin d’être la dernière, d’autant qu’Eduardo Cunha n’exclut pas de collaborer avec les autorités afin de voir sa peine réduite.

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire