Flux RSS Juriguide.com
Actualités de la justice, renseignements juridiques, avocats, faits divers et grands procès

Turquie : ouverture du procès de « Cumhuriyet »

turquie cumhuriyet ouverture procès liberté presse
Lundi 24 juillet, le procès du journal « Cumhuriyet » s’est ouvert à Istanbul. Poursuivi pour des soupçons de soutien à des organisations terroristes, cette mascarade de justice illustre la façon dont la presse est opprimée, surtout quand elle n’est pas dans les petits souliers du président autoritaire Erdogan.

Lundi 24 juillet, le palais de justice de Caglayan à Istanbul est le théâtre d’un procès de toute une profession.

Depuis son arrivée à la tête du pays, le président Erdogan a réussi à museler la presse qui ne partage pas ses opinions.

Le procès de « Cumhuriyet », le plus ancien quotidien du pays, est l’illustration parfaite du manque de liberté d’expression et d’opinions dans ce pays au carrefour entre l’Europe et le Moyen-Orient.

Poursuivis pour un soutien présumé à trois groupes terroristes (le DHKP-C, un groupe d’extrême gauche, le PKK, le parti travailleur kurde et le mouvement de Fethullah Gülen, soit disant l’instigateur du putsch militaire raté en juillet 2016) c’est tous les employés et dix-neuf journalistes de l’organe de presse qui sont sur le banc des accusés.

Parmi eux, on retrouve Ahmet Sik, Musa Kart ou encore Aydin Engin. Sur dix-neuf prévenus, douze sont en prison depuis plusieurs mois suite à la tentative de putsch de 2016.

L’ancien rédacteur en chef  Can Dündar est jugé par contumace comme il s’est exilé en Allemagne.

De nombreux défenseur des droits de l’homme se sont déplacés pour soutenir les accusés, tout comme une grande partie de la presse à travers le monde.

SOURCE


commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
laisser un commentaire