Mardi 5 octobre, Carlos Nuzman et Leonardo Gryn ont été arrêtés et incarcérés au Brésil dans le cadre d’une affaire de corruption, selon une information de la police du pays organisateur des Jeux Olympiques de 2016.

Le président du comité olympique du Brésil et du comité d’organisation des Jeux de 2016 à Rio Carlos Nuzman ainsi que le directeur général des opérations du comité d’organisation des JO Leonardo Gryn ont été arrêtés jeudi 5 octobre.

Selon le communiqué des forces de l’ordre brésiliennes, les deux hommes ont été placés en détention provisoire cinq jours renouvelables.

Une ordonnance a également été émise par le parquet de Rio afin de geler un milliard de reais, soit 270 millions d’euros d’avoirs pour les deux accusés.

Ils sont tous les deux poursuivis aux motifs de « corruption, blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle ».

Ces deux arrestations ont eu lieu un mois après l’interrogatoire par la police fédérale, qui a duré plusieurs heures, de Carlos Nuzman.

En effet, la somme de 480 000 reais (129 000 euros) avait été découverte au cours d’une perquisition à son domicile dans un quartier chic de Rio de Janeiro.

Après l’ouverture d’une enquête en 2015 par la justice française pour des soupçons de corruption, le juge Renaud Van Ruymbeke et plusieurs représentants de la justice française étaient présents au Brésil pour cette perquisition.

Dans ce dossier, Carlos Nuzman est soupçonné d’avoir mis en place un système de pots-de-vin afin d’acheter des voix de membres du Comité international olympique (CIO) pour obtenir les JO de 2016.

SOURCE

1 COMMENTAIRE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom