Dimanche 20 août, une vidéo choquante d’une agression sexuelle filmé en pleine journée dans un bus à Casablanca, a été mise en ligne sur les réseaux sociaux. La victime se retrouve face à quatre jeunes surexcités qui agissent sans la moindre gêne, d’ailleurs personne ne viendra en aide à la jeune femme en pleur et à moitié dénudée.

Après la diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux dans la soirée du dimanche 20 août, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine a déclaré avoir arrêté six adolescents de 15 à 17 ans « pour leur implication présumée dans l’agression sexuelle d’une jeune fille dans un bus à Casablanca ».

Cette intervention des autorités du royaume est le fruit d’une médiatisation importante de cette vidéo.

Selon Mustapha Ramid, le ministre d’Etat en charge des droits de l’homme, « la loi marocaine condamne le harcèlement des femmes au travail, mais pas dans les espaces publics ».

Cet exemple illustre la volonté de modernité du Maroc face au conservatisme d’un autre temps.

Cependant, deux marocaines sur trois sont victimes de violences selon les chiffres officiels, et les commentaires postés après cette vidéo scandaleuse en témoignent.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom