C’est le mardi 2 avril que le début du procès sur le réseau nommé « Shitland » se tient. Il s’étendra jusqu’au 12 avril prochain.

Quarante personnes comparaissent ce 2 avril. La cité des Boulleraux longtemps considérée comme le second plus gros point de vente de cannabis se situe en région parisienne juste après la cité de Beaudottes (Seine-Saint-Denis).

En automne 2011 des trafiquants présumés avaient été interpellés.avec plus de 150 kg de  produits stupéfiants. Il ne s’agissait pas seulement de simples consommateurs mais également de gros trafiquants. Deux frères seraient à l’origine de ce trafic dont l’un d’eux résidait aux Pays-Bas.

Les livraisons se retrouvaient dans des voitures volées très puissantes qualifiées de « go-fast ». Le deal s'organisait dans les cages d’escalier, orienté ensuite vers le dealer du jour placé au 6e et 7e de la vingtaine d’étages.

A la suite d’une erreur de calendrier dans la procédure, dix personnes placées en détention provisoire ont été libérées. «Les habitants sont inquiets après ces remises en liberté», constaterait Jean-Pierre Rivallain adjoint au maire en charge de la sécurité de Champigny-sur-Marne, avant d’ajouter «mais aujourd'hui, les choses ont vraiment changé. Les habitants reconnaissent que leur vie est redevenue normale».