Qui dit divorce dit également partage des biens. Souvent il s’agit d’une occasion de mésentente entre les deux parties, afin d’éviter la zizanie, il est nécessaire d’être bien renseigné.

Qu’il s’agisse de biens immobiliers, parts sociales ou encore fonds de commerce, en matière de biens, la meilleure solution reste la consultation de votre avocat, mais cela ne vous empêche pas d’en connaître un minimum sur le sujet.

Il est généralement possible de revenir sur le partage des biens  après un divorce si vous ou votre époux se sent lésé de plus de ¼ ou a été oublié, le partage peut être révisé. Dans les cas où le partage des biens a été surévalué ou au contraire sous-évalué pour vous ou votre époux, il peut être revu et cela même après que le divorce a été prononcé.

Cependant il existe un délai à ne pas franchir. En effet, si la demande de révision de partage des biens s’effectue deux ans après le jour du partage, la demande ne sera pas prise en compte.