Si vous avez des enfants mineurs, il est des questions que vous vous poserez telles que celles se rapportant aux droits parentaux après un divorce. Sachez que comme dans tous les divorces, il sera exigé un droit de visite par le parent chez lequel l’enfant ne réside pas.  

Ce droit de visite et d’hébergement ne peut lui être refusé sauf pour motifs graves. Cela permet au parent de voir son enfant à son domicile à intervalles réguliers.

La procédure sera plus facile si vous et votre époux vous entendez, dans ce cas le juge aux affaires familiales homologues la convention par laquelle ils organisent les modalités du droit de visite. Il est à noter que vous et votre époux êtes libres de changer, à l’amiable et librement, le droit de visite et d’hébergement si l’indication « sauf meilleur accord des parties » est présente.

Dans le cas où vous et votre époux n’arrivez pas à vous entendre, c’est au juge de concilier les parties, celui-ci pourra faire appel à la médiation familiale.