Mardi 5 septembre, le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a condamné la directrice de la rédaction et le directeur de publication du magazine Closer à verser une amende d’un montant de 45 000 euros chacun pour la publication de photos de la duchesse Kate Middleton seins nus en 2012. En tout, le couple princier a obtenu plus de 100 000 euros de dommages et intérêts.

Il s’agit de la peine maximale. Laurence Pieau et Ernesto Mauri, les deux responsables de la publication du magazine Closer ont été condamnés à verser 45 000 euros chacun à Kate Middleton et son mari aux titres des dommages et intérêts suite à la publication de photo de la duchesse seins nus.

Cette décision « est conforme à la jurisprudence », selon Me Paul-Albert Iweins, l’avocat du magazine.

Par ailleurs, tous les prévenus dans ce dossier ont été reconnus coupables d’atteinte à l’intimité de la vie privée ou de complicité de ce délit.

Deux photographes, qui niaient avoir participé à cette « paparazzade », ont été condamnés à une amende de 10 000 euros dont 5 000 euros avec sursis.

Les clichés publiés le 14 septembre par Closer avaient déclenché la foudre de l’opinion britannique, tabloïds compris.

Pour avoir publié des photos de Kate Middleton en maillot de bain, le directeur de publication du quotidien La Provence et une photographe ont été condamnés à verser solidairement 3 000 euros de dommages et intérêts aux deux époux.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom