Mardi 6 décembre, les autorités maltaises ont annoncé l’inculpation de trois individus dans le cadre de l’enquête sur la mort de la journaliste Daphne Caruana Galizia.

La veille, Joseph Muscat, le Premier ministre maltais, a déclaré pendant une conférence de presse, l’arrestation de huit suspects après l’assassinat de la journaliste et blogueuse.

Un peu plus tard dans la journée du lundi 5 décembre, deux autres suspects ont été arrêtés, portant à dix le nombre d’arrestations.

Le Premier ministre de Malte a également expliqué que la police fédérale des États-Unis (FBI), celle de Finlande et Europol avaient apporté leur aide aux enquêteurs locaux.

Les trois suspects inculpés, qui ont déjà un casier judiciaire bien fourni, ont reconnu les faits qui leurs sont reprochés et ont plaidés coupable.

Après les avoir inculpés, le juge a placé les trois individus en détention.

Connue pour son engagement contre la corruption, Daphne Caruana Galizia a été assassinée le 16 octobre à Malte. Un engin explosif artisanal avait été placé sous le véhicule de la victime de 53 ans.

Elle était à l’origine des révélations de plusieurs affaires de corruption mêlant Joseph Muscat et des proches. Plus récemment, c’est le chef de l’opposition qui était ciblé par Daphne Caruana Galizia.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom