L’ancien manager de Britney Spears, Sam Lufti, a perdu son procès contre la star. La juge de Los Angeles a tranché en faveur de l'accusée en raison de l'insuffisance des preuves apportées par la défense.

Il n’aura fallu que six jours de procès pour que la juge de Los Angeles, Suzanne Bruguera, déclare le non-lieu dans l’affaire opposant Britney Spears à Sam Lufti, son ancien manager.

Ce dernier accusait la star de ne pas lui avoir versé plusieurs salaires, le père de l'accusée de l’avoir frappé et la mère de l’avoir calomnié dans un livre sorti en 2008.

Suzanne Bruguera a fini par opter pour le non-lieu pour cause de preuves insuffisantes.

Néanmoins, l’affaire est loin d’être terminée pour l’ex-manager de Britney Spears, il a déclaré vouloir faire appel à sa sortie de la cour.