Le  4 décembre, le juge prononcera son verdict concernant l'assignation pour reconnaissance de paternité lancée par Rachida Dati.

C’est à Versailles, devant la chambre civile, que l'assignation pour reconnaissance de paternité a été vérifiée.

Au début du mois d’octobre, Rachida Dati, ancienne ministre de la justice, avait assigné Dominique Desseigne, PDG du groupe Lucien Barrière, afin qu'il se soumette à un test de paternité. Le but étant qu’il reconnaisse la fille de Dati, Zohra, née le 2 janvier 2009.

La défense s’oppose à cet examen : « nous avons exposé des motifs légitimes qui, en défense, permettent de s’opposer à la demande présentée ».

Ni Rachida Dati, ancienne ministre de la justice, ni Dominique Desseigne, PDG du groupe Lucien Barrière, n’étaient présents lors de l’examen.

Le juge délibèrera le 4 décembre.