Jeudi 20 juillet, la commission des libérations conditionnelles du Nevada a voté en faveur de la libération de l’ancienne star de football américain O. J. Simpson. Il avait été  condamné à une peine de trente-trois ans de prison pour un vol à main armée.

Après avoir passé neuf années en prison, O. J. Simpson pourra être libéré à partir du mois d’octobre, sur décision d’une commission des libérations conditionnelles, qui a voté jeudi 20 juillet.

L’ancienne star des stades, âgée de 70 ans, est incarcérée dans l’Etat du Nevada, dans l’établissement pénitentiaire de Lovelock depuis neuf ans pour un vol à main armée commis en 2007.

Il avait écopé d’une peine de trente-trois ans de prison pour ce crime.

Tony Corda, l’un des membres de cette commission, a déclaré à propos de ce vol « c’était un crime grave. Vous méritez d’avoir été envoyé en prison », ce qui ne l’a pas empêché de voter en faveur de sa libération.

En 2013, O. J. Simpson avait déjà bénéficié d’une libération anticipée pour une partie de la peine, la partie restante a été examinée par la commission de Nevada jeudi 20.

En dehors de sa carrière de footballeur professionnelle pendant les années 70, O. J. Simpson est connu pour l’affaire du meurtre de son ex-femme et de l’ami de celle-ci en 1994.

Après des mois d’un procès ultra-médiatisé, le sportif avait été acquitté au pénal mais avait été condamné au civil à verser une amende de 33 millions de dollars aux proches des deux victimes.

SOURCE