Jeudi 23 novembre, l’escroc Gilbert Chikli est arrivé en France où il a été immédiatement incarcéré. Le « faux président » avait été condamné au printemps 2015 à une peine de sept ans de prison pour une série d’escroquerie.

Ce Franco-israélien de 51 ans était en fuite depuis plus de deux ans. Gibert Chikli a été extradé d’Ukraine jeudi 23 novembre, selon une annonce du procureur général ukrainien. Dès son arrivée sur le territoire français, l’escroc a été incarcéré.

Le 18 août dernier, M. Chikli a été interpellé en Ukraine avec un autre individu.

Cet homme était parvenu à détourner près de huit millions d’euros en mettant en place une escroquerie inédite.

En effet, il se faisait passer pour le président des compagnies visées puis pour un agent des services secrets, afin de se faire remettre des sommes importantes au nom de la lutte contre le blanchiment et le terrorisme.

Le « faux président » était sur le point de se faire remettre 52,6 millions d’euros avant que les services de police n’interceptent le virement.

Gilbert Chikli avait tout de même réussi à escroquer plusieurs grandes firmes comme HSBC, Accenture, Alstom ou encore la Banque postale.

De son côté, Me David-Olivier Kaminski, l’avocat de l’escroc, a déclaré « il a purgé quatorze mois de détention en Israël, qui l’a extradé vers la France, où il a fait vingt mois. Avec les deux mois passés en Ukraine, il a effectué trois ans d’emprisonnement et il est donc admissible à une peine aménageable ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom