Le scandale des agressions sexuelles commises par l’ancien animateur de la BBC, Jimmy Saville, est encore loin d’être clos, et prend une nouvelle ampleur avec l’arrestation de Gary Glitter, ancienne rock star des années 70, arrêtée hier à Londres.

L’affaire retentissante continue autour de Jimmy Savile, ancien animateur télé de la BBC décédé en 2011. Célèbre pour ses émissions pour les jeunes, anobli par la reine Elizabeth II, et décoré par le pape Jean Paul II, Jimmy Savile est soupçonné d’agressions sexuelles sur près de 300 mineurs commises au cours de sa carrière.

Ce séisme médiatique a débuté au début du mois d’octobre dernier et la police poursuit son enquête criminelle sur les suspects qui sont toujours en vie. C’est ainsi que Gary Glitter a hier été arrêté à Londres, avant d’être libéré sous caution.

L’ancienne star de la pop a aujourd’hui 68 ans. Avec David Bowi, Roxy Music et T. Rex, il était dans les années 70 l’un des représentants du « glam rock », aussi appelé « glitter rock ». Il était connu pour ses tenues exubérantes et ses deux chansons à succès « I’m the Leader of the Gang » et « Rock and Roll part 2 ».

Une britannique a affirmé à la BBC avoir été témoin d’une relation sexuelle entre Glitter et une des ses camarades de classe, dans la loge de Jimmy Savile. L’ancienne star britannique a déjà été condamnée pour pédophilie à deux reprises : pour téléchargement de pornographie pédophile en 1997, et plus récemment, en 2007, au Vietnam, pour actes obscènes sur deux filles de 11 et 12 ans.