Le célèbre trompettiste Ibrahim Maalouf est soupçonné d’avoir embrassé une mineure de 14 ans en 2013. Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) a ouvert une enquête.

 

Dans le cadre d’une garde à vue, le musicien franco-libanais a été entendu par les enquêteurs de la Sûreté territoriale du Val-de-Marne à la suite d’une plainte déposée par les parents de la mineure en janvier 2016.

En 2013, l’adolescente effectuait le stage dans le cadre de sa scolarité en 3ème au studio d’enregistrement d’Ibrahim Maalouf.

La jeune fille, « qui était dans une relation d’admiration face à son idole », est décrite comme étant dans « un état psychologique compliqué », devrait être à nouveau entendue par les enquêteurs « pour l’interroger sur les déclarations de l’artiste », selon la déclaration du 3 mars de Laure Beccuau, la procureure de la République.

Mme Beccuau rajoute que « la qualification d’atteinte sexuelle est différente de l’agression sexuelle, car elle implique le consentement de la victime mineure ».

Ibrahim Maalouf, âgé aujourd’hui de 36 ans, risque jusqu’à  cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

SOURCE