Mercredi 10 janvier, alors qu’il fêtait son anniversaire, l’ancien joueur de l’équipe de France Steve Marlet a été placé en garde à vue au commissariat d’Auxerre (Yonne).

Sur place, l’actuel directeur technique du club francilien Red Star et deux autres individus ont été interrogés suite à une plainte pour viol en réunion, commis en 1997, alors que la victime présumée n’était âgée que de 17 ans.

Une quatrième personne impliquée, actuellement à l’étranger, n’a pas répondu à cette convocation.

Jeudi 11 janvier, l’ancien joueur de l’AJ Auxerre a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour viol en réunion, tout comme un des deux individus placés en garde à vue. Le troisième ayant quant à lui, été placé sous le statut de témoin assisté.

Steve Marlet, 44 ans, « conteste les faits », selon l’Yonne Républicaine, qui l’interrogé dans la soirée du jeudi.

Hervé Termine, son avocat, a déclaré « il s’agit de faits anciens. M. Marlet réserve ses explications à la justice ».

Dans un communiqué mis en ligne sur son site dans la soirée du jeudi, le Red Star explique « le club est dans l’attente des suites judiciaires données à ce dossier mais tient à rappeler la confiance qu’il porte à son directeur sportif qui a toujours marqué l’ensemble du club par son intégrité », avant de rajouter « par respect pour lui et sa famille, nous espérons donc que le droit à la présomption d’innocence sera respecté, en attendant l’issue judiciaire du dossier ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom