Le procès pour diffamation intenté par le Dr Delajoux, chirurgien, contre l’ancien producteur de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus, vient de se terminer. M. Camus a été reconnu coupable.

Jean-Claude Camus devra verser 7.500 euros de dommages et intérêts au Dr Delajoux. Il avait, fin 2009, qualifié l’intervention du Dr Delajoux de « massacre ».

L’intervention de Stéphane Delajoux portait sur une hernie discale dont souffrait le chanteur français. Il l’a opéré le 26 novembre 2009 puis avait retravaillé sur une cicatrice dans les jours suivants.

Suite à cette opération, Johnny Hallyday avait repris l’avion pour Los Angeles mais une infection s’est déclarée et il a dû être hospitalisé d’urgence. Pour le Dr Delajoux les complications étaient dues aux problèmes d’alcool du chanteur.

M. Delajoux a déclaré être « extrêmement satisfait » de ce verdict. « Non seulement l’expertise médicale qui avait été réalisée m’avait blanchi, mais aujourd’hui c’est la justice française qui condamne ces propos mensongers. »

L’avocat de Stéphane Camus, Me Daniel Vaconsin, a, de son côté, été relaxé concernant le chef d’inculpation « d’injures publiques ». Il avait déclaré sur RTL que Stéphane Delajoux était surnommé « Butcher » (« boucher » en anglais) par les docteurs des Etats-Unis.