Alors que durant l’audience d’hier, mardi 2 avril, le principal accusé, Eufemiano Fuentes, a assuré son innocence, le jugement a été mis en délibération pour environ un mois.

Le procès du docteur Fuentes, accusé d’avoir mis en danger la santé de plusieurs sportifs en pratiquant des transfusions sanguines dans le but de les doper, dure depuis maintenant près de 8 semaines à Madrid et ne sera terminé que dans « un mois ou un mois et demi » d’après un porte-parole du tribunal de Madrid.

Aux côtés du docteur Fuentes sur le banc des accusés, quatre autres personnes sont concernées : la sœur du docteur, deux anciens directeurs sportifs, Manolo Saiz et Belda et un préparateur physique, Labarta. Tous sont accusés de « délit contre la santé publique ».

Le procès n’a pas révélé grand chose aux yeux des médias qui n’ont pu que confirmer la présence dans le pays d’un réseau de dopage sanguin comprenant 200 poches de sang et des médicaments variés, réseau organisé selon le parquet espagnol par le docteur Fuentes. Ce dernier a tout de même déclaré qu’il en dirait surement plus sur cette affaire « après ».

Il assure cependant son innocence dans ce pays où le dopage n’était pas illégal aux moments présumés des faits, avant 2006. « Au cours de mes 35 ans de carrière médicale, je n’ai jamais porté atteinte à la santé de l’un de mes patients. Je n’ai pas non pus entendu parler de plaintes d’un de mes patients qui aurait fait état de possibles atteintes à sa santé » a-t-il déclaré.

Il semblerait en effet que les sportifs également patients du docteur Fuentes n’aient pas été mis en danger. Le juge de cette affaire, qui devra décider si le docteur Fuentes sera condamné aux deux ans de prison requis par le parquet, devra également décider de l’avenir des poches de sang trouvées qui intéressent plusieurs autorités sportives comme AMA, CONI et UCI. En effet, ces poches de sang, grâce à un recoupement ADN, pourrait permettre de savoir enfin quel sportif se dope et cela pourrait avoir de lourdes conséquences dans le monde cyclisme comme dans celui du sport en général.