Lundi 20 novembre, Bernard Sainz, alias « docteur Mabuse », a été arrêté et placé en garde à vue dans le cadre d’une nouvelle information judiciaire. Ce personnage est connu pour de nombreuses affaires de dopage.

Bernard Sainz a été placé en garde à vue après son arrestation dans le département de l’Orne.

Une enquête a été ouverte en février par le parquet de Paris suite à la diffusion d’un reportage de « Cash investigation » en 2016.

Ces investigations concernent des faits d’« exercice illégal de la médecine, incitation à l’usage de substances interdites aux sportifs dans le cadre d’une manifestation sportive, aide à l’utilisation de substances interdites aux sportifs dans le cadre d’une manifestation sportive et complicité d’acquisition et détention illicite de substances vénéneuses ».

L’enquête est dirigée par la Section de recherches de Caen (Calvados) ainsi que l’Office de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp).

Dans ce reportage diffusé sur France 2, le suspect est discrètement filmé alors qu’il donne des protocoles de dopage à des sportifs.

« Docteur Mabuse » est déjà très défavorablement connu des services de police et justice français, il a été condamné à plusieurs reprises.

En 2013, il est condamné à une amende de 3 000 euros dans une affaire de chevaux dopés. Un an après, il écope d’une nouvelle condamnation à deux ans de prison dont vingt mois avec sursis pour exercice illégale de la médecine et incitation au dopage.

Enfin, au mois de septembre dernier, Bernard Sainz, qui se dit « spécialiste de médecines douces », est condamné à neuf mois de prison ferme. Cette fois il est question d’une affaire touchant le monde du cyclisme amateur et semi-professionnel. Me Stéphane Mesones, son avocat, a annoncé que son client avait fait appel de cette décision.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom