Mercredi 10 juillet, le cabinet du Défenseur des droits a annoncé s’être « saisi d’office » de l’affaire de la disparition de Steve, un jeune homme de 24 ans.
Pour la soirée de la fête de la musique, Steve Maia Caniço participait à un concert de musique électronique sur un quai de l’ile de Nantes (Loire-Atlantique).
Vers quatre heures du matin, les forces de l’ordre tentent de stopper la musique et la situation a dégénéré.
En effet, cette opération a donné lieu à une confusion complète parmi les fêtards, dont certains étaient bien éméchés.
Des témoins évoquent également un usage important du gaz lacrymogène par les policiers.
Aveuglés et pris dans un mouvement de panique, plusieurs jeunes ont chuté dans le fleuve.
Au cours de cette fin de nuit agitée, les secours ont pu repêcher quatorze personnes dans la Loire.
L’avocate Marianne Rostan, qui a déposé une plainte collective regroupant 85 personnes pour « mise en danger de la vie d’autrui et violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique », a expliqué à l’AFP : « si le Défenseur des droits a décidé de s’autosaisir avant même qu’il reçoive un signalement ou une demande d’enquête de la part des plaignants, c’est parce que cette opération a choqué ».
Elle a aussi déclaré : « ce n’est pas seulement les personnes qui étaient sur place qui dénoncent les conditions de cette intervention. Il y a des associations, des députés, des autorités publiques, même des syndicats de police, qui s’élèvent pour dénoncer les conditions dans lesquelles cette intervention s’est déroulée ».
Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, Michelle Meunier, sénatrice de la Loire-Atlantique, a salué « l’auto-saisine du Défenseur des droits Jacques Toubon qui ouvre une enquête sur les conditions de l’intervention policière quai Wilson ».
En outre, une information judiciaire avait été ouverte par le parquet de Nantes après la disparition de Steve.
De plus, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) est en charge d’enquêter sur l’intervention policière controversée.
SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.