Vendredi 2 novembre, le parquet d’Évry (Essonne) a annoncé la mise en examen d’une mineure de treize ans dans le cadre de l’enquête sur les violences intervenues au cours de la nuit d’Halloween.

Ainsi, cette jeune fille est accusée d’avoir jeté de l’acide sur un agent des forces de l’ordre, le blessant au niveau de la main.

Le juge des enfants l’a mise en examen au motif de « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec arme ».

Dans sa déclaration, le parquet précise que l’adolescente « a été remise en liberté surveillée préjudicielle et devra faire l’objet d’un suivi éducatif avec des éducateurs ».

Vu le jeune âge de l’accusée, sa comparution face au juge des enfants pourrait lui valoir uniquement des sanctions éducatives, elle n’est pas en âge d’être poursuivie pénalement.

Dans cette affaire, deux autres jeunes filles avaient été arrêtées, avant d’être remise en liberté avec un rappel à la loi.

Dans la soirée du mercredi 31 octobre, les trois adolescentes avaient tenté de rentrer dans une épicerie de nuit visage masquée, dans la commune de Montgeron.

Alors que la patrouille intervenait, un des agents des forces de l’ordre a reçu un jet d’acide sur la main, le blessant légèrement.

Cette année, la nuit d’Halloween a été émaillée d’incidents dans plusieurs villes à travers le pays et en région parisienne.

En marge des festivités, des débordements ont occasionné une centaine d’arrestation dans la nuit.

Ce chiffre est en baisse par rapport aux années passées.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.