Vendredi 1erfévrier, la police a arrêté le ressortissant français Félix Dorfin après son évasion d’une prison en Indonésie au cours de la nuit du 20 au 21 janvier dernier.

Il a été retrouvé dans une forêt au nord de l’ile de Lombok, notamment grâce aux indications des habitants du coin.

Le chef de la police locale a précisé : « il n’a pas résisté, mais a d’abord essayé de corrompre nos agents » pour ne pas être arrêté.

Félix Dorfin a été reconduit dans la prison du chef-lieu de l’ile, Mataram, après un examen de santé.

Le fugitif âgé de 35 ans avait été arrêté en septembre 2018 à l’aéroport de Lombok avec des stupéfiants dissimulés dans le double fond de sa valise.

L’homme originaire de la ville de Béthune (Pas-de-Calais) était en possession de cocaïne, d’amphétamines et d’ecstasy.

Il était incarcéré au centre de détention de la police en attendant son procès quand il est parvenu à s’évader.

En outre, une policière a été arrêtée et inculpée, elle est accusée d’avoir aidé Félix Dorfin à s’échapper de sa cellule en échange d’un pot-de-vin d’un montant de 1 000 dollars, soit 873 euros.

Avec cette somme, la fonctionnaire de police a pu donner au Français un téléphone ainsi qu’une couverture qui a été utilisée au cours de son évasion, d’après la police.

Les autorités ont expliqué que « de l’argent a été transféré par les parents du suspect ».

Une source judiciaire a rajouté : « sa mère a reconnu avoir fait un versement de quelque 500 euros », « mais dans le but d’améliorer les conditions de détention de Félix Dorfin ».

La police a déclaré que le fugitif avait scié les barreaux de la cellule, située au deuxième étage du bâtiment, avant d’en descendre à l’aide d’un sarong, du tissu indonésien, noué à des rideaux en guise de corde.

Dans ce pays, les évasions sont fréquentes, les prisons étant surpeuplées en général, d’où des problèmes sanitaires et de surveillance.

Félix Dorfin encourt une peine de prison à vie, voire la peine de mort pour trafic de stupéfiant en Indonésie.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.