Dans la soirée du vendredi 6 juillet, un second suspect a été placé en garde à vue suite à l’agression d’un couple de policiers, alors qu’ils n’étaient pas en service, et qui a eu lieu mercredi soir à Othis (Seine-et-Marne), selon une information du parquet de Meaux.

Il s’agit d’un jeune homme de 24 ans.

Dans la matinée du vendredi, un premier individu avait déjà été placé en garde à vue, le grand frère du second mis en cause, d’après le parquet.

Mercredi 4 juillet, le couple de fonctionnaires, qui travaillent dans différents services de la police en Seine-Saint-Denis, sort d’un dîner chez des amis quand un véhicule s’arrête à leur niveau.

Alors qu’ils sont en train d’installer leur enfant de trois ans dans leur voiture, les deux passagers commencent à invectiver la mère de famille.

Les deux hommes descendent du véhicule et s’en prennent physiquement à la brigadière, alors qu’elle porte une attelle au bras suite à un accident de travail, puis à son mari.

D’après une source proche de l’enquête, « ils les ont croisés par hasard et ils ont reconnu la policière qui les avait contrôlés à Aulnay-sous-Bois ».

Suite à cette agression, la fonctionnaire de police s’est vue prescrire une interruption totale de travail d’une durée de quatre jours et quinze jours pour son époux.

Les faits se sont déroulés en présence de l’enfant du couple.

Cette nouvelle agression à l’encontre de policiers a suscité de vives réactions au sein de la classe politique.

Jeudi 5 juillet, Emmanuel Macron, le président de la République, a réagi sur les réseaux sociaux : « pas de mots assez durs pour l’ignominie et la lâcheté des deux voyous qui ont agressé hier soir à Othis un couple de policiers en dehors de leur service sous les yeux de leur petite fille. Ils seront retrouvés et punis. Tout mon soutien pour ces policiers et leur famille ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.