Lundi 2 septembre, le tribunal militaire de Ouagadougou a condamné les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé à des peines de vingt et dix années de prison pour leur implication dans la tentative de coup d’État de 2015 au Burkina Faso.

Le tribunal a reconnu Gilbert Diendéré coupable de « meurtre » et « attentat à la sûreté de l’État ».

L’homme de 60 ans a été condamné à une peine de vingt ans de prison ferme.

Djibrill Bassolé a écopé d’une peine de dix ans de prison ferme pour « trahison ».

L’ancien ministre des affaires étrangères et l’ancien bras droit de l’ex-président Blaise Compaoré étaient accusés d’être les cerveaux du coup d’État manqué de 2015 au Burkina Faso.

Parmi les militaires poursuivis au côté des deux généraux, les deux adjudant-chef, Eloi Badiel et Nébie, ont été condamnés à des peines de dix-neuf et dix-sept ans de réclusion.

Le tribunal burkinabé a condamné les autres prévenus à des peines de quinze ans de prison, à l’exception du lieutenant-colonel Mamadou Bamba.

Ce dernier, qui avait lu le communiqué des putschistes à la télévision, a été condamné à une peine de dix ans de prison dont cinq avec sursis.

Dans ses réquisitions, le parquet s’était montré plus sévère, avec des condamnations à la perpétuité à l’encontre des deux généraux et de vingt-cinq ans de prison pour les autres prévenus.

Dans ce procès hors-norme, qui faisait figure de test pour la justice du Burkina Faso, pas moins de 84 personnes étaient jugées, et six ont été acquittées.

D’ailleurs, la sécurité avait été renforcée autour de la salle des banquets de Ouaga 2000.

Situé dans un quartier chic de la capitale burkinabé, cet endroit a été utilisé suite à la délocalisation du procès.

En septembre 2015, les membres du gouvernement de transition avaient été arrêtés par un commando de putschistes.

Ces derniers avaient été mis en échec après une dizaine de jours, par l’armée loyalistes et des citoyens.

Des affrontements avaient occasionné quatorze morts et près de trois-cent blessés.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.