Vendredi 14 septembre, la cour d’assises de Paris a condamné Esteban Morillo à une peine de onze ans de réclusion criminelle, Samuel Dufour à sept ans de prison, tandis qu’Alexandre Eyraud a été acquitté, dans le cadre de la mort violente de Clément Méric en 2013 à Paris.

Paul-Henri Méric, le père de la jeune victime âgé de 18 ans, a déclaré : « la décision de la cour d’assises établit des responsabilités et fait un sort aux mensonges concernant le comportement de Clément. Il y a eu des agresseurs et des agressés, ils ne sont pas renvoyés dos-à-dos, comme cela a été le cas depuis cinq ans ».

Agnès Méric, la mère, a également commenté le verdict : « l’incarcération n’est jamais une victoire. Ce qui importe aujourd’hui, c’est de continuer à lutter contre tout ce qui fait le terreau de l’extrême droite : les inégalités, le déficit d’éducation, le manque de solidarité ».

Les avocats des parents de Clément Méric ont tenu à préciser : « la vérité a été entendue. Cette décision met fin à l’histoire des agresseurs agressés que les accusés voulaient raconter depuis le début », avant de rajouter : « les peines sont à la hauteur ».

Les réquisitions de l’avocat général étaient plus sévères à l’encontre des trois sympathisants d’extrême droite, douze années de réclusion pour Esteban Morillo qui était poursuivi pour avoir porté des coups mortels en réunion avec arme, sept ans pour Samuel Dufour au motif de complicité de coups mortels et quatre ans de prison dont deux avec sursis pour Alexandre Eyraud, accusé de violences volontaires.

Les avocats des deux agresseurs âgés de 25 ans ont fait part de leur intention d’interjeter cette « lourde décision » en appel.

Dans la soirée qui a suivi l’annonce du verdict de la cour d’assises, plusieurs centaines de personnes ont manifesté leur soutien à la victime et sa famille dans le quartier de la place de la République à Paris.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.