Ecroué depuis juillet 2011 pour haute trahison, le soldat américain Bradley Manning s’apprête à avouer avoir fourni des informations confidentielles à l'association WikiLeaks pour alléger sa peine.

Le procès de Bradley Manning débutera le 4 février 2013 devant un tribunal militaire. Cet homme est accusé d’avoir trahi sa patrie en transmettant à WikiLeaks des centaines de milliers de dossiers secrets.

Il aurait remis au site des rapports de l’armée américaine en Irak et en Afghanistan ainsi que des câbles diplomatiques.

Actuellement emprisonné dans des conditions difficiles, il encoure la prison à perpétuité. Toutefois, le soldat affirme être prêt à prendre ses responsabilités et reconnaître son rôle d’informateur auprès de WikiLeaks.

Accusé d’espionnage et de « collusion avec l’ennemi », ses aveux pourraient alléger sa peine et les charges les plus graves retenues contre lui pourraient être abandonnées.