Selon une information du Monde en date du 22 juillet, confirmée par une source judiciaire, un juge d’instruction a renvoyé le terroriste Tyler Vilus devant les assises pour des meurtres commis en Syrie.

L’homme de 29 ans est accusé de « meurtre en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste », « direction d’une association de malfaiteurs terroriste criminelle » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Le fils de « Mamie djihad », le surnom de Christine Rivière, a fait appel de ce renvoi.

La décision de le renvoyer aux assises sera éventuellement prise par la chambre d’instruction de la cour d’appel de la capitale, d’après cette source judiciaire.

En mars 2019, Tyler Vilus avait été interrogé par un juge d’instruction sur l’attaque terroriste du 13-Novembre, sans être mis en examen dans ce dossier.

En juillet 2015, l’accusé avait été arrêté en Turquie, en possession d’un passeport suédois, après trois années passées en Syrie.

Les services de police évoquent « un combattant très actif au sein de l’organisation État islamique ».

Le jeune homme avait émis des « menaces » à l’encontre de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sur les réseaux sociaux.

Les enquêteurs l’accusent d’avoir « tenté de revenir sur le sol français en vue de commettre une attaque », ce que Tyler Vilus nie formellement.

Il est également accusé d’avoir été à la tête d’un groupe de combattants en Syrie.

En effet, il apparaissait sur la vidéo d’un double meurtre commis en 2015, sans pour autant en être le bourreau.

Sa mère, Christine Rivière, a écopé d’une peine, prononcée en appel, de dix ans de prison en juillet 2018 pour financement du terrorisme et association de malfaiteurs à visée terroriste.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.