La société Apple a été condamnée à verser 368,2 millions de dollars pour avoir utilisé des brevets appartenant à la compagnie VirnetX.

Le tribunal fédéral de Dallas au Texas a condamné Apple à la lourde amende de 368,2 millions de dollars, soit 287 millions d’euros, pour son logiciel de visioconférence Facetime, dont certains brevets utilisés appartiennent à l’entreprise VirnetX. Cette dernière avait réclamé des dommages et intérêts supérieurs à 700 millions de dollars.

Les débats juridiques se sont penchés sur le logiciel Facetime d’Apple, qui permet d’organiser des communications audio et vidéo via Internet. Mais cette application utilise une technologie dont les brevets appartiennent à VirnetX.

C’est la seconde fois que VirnetX s’attaque à un grand groupe informatique. L’année dernière, Microsof avait dû payer 100 millions de dollars, soit 78 millions d’euros, de dommages et intérêt à cette même entreprise. VirnetX a également enclenché des procédures juridiques à l’encontre de Siemens et Cisco.