Lundi 13 mai, la justice américaine a condamné, pour la troisième fois d’affilée, le groupe pharmaceutique allemand Bayer à payer une amende d’un montant de deux milliards de dollars à un couple aux titres de dommages.

Selon une porte-parole des plaignants, la Cour supérieure d’Oakland, en Californie, a jugé l’herbicide Roundup responsable de la croissance du lymphome contracté par les deux patients.

Bayer a été condamné à verser la somme de deux milliards de dollars, l’équivalent de 1,8 milliards d’euros, à Alberta et Alva Pilliod.

Dans leur ordonnance, les jurés ont ordonné le paiement de 37 millions de dollars de dommages compensatoires en plus d’un milliard de dollars de dommages punitifs à Alberta Pilliod, tandis que son mari, Alva Pilliod, s’est vu ordonné le versement de 18 millions au titre des dommages compensatoires ainsi qu’un milliard de dollars de dommages punitifs.

Il s’agit du troisième jugement à la suite perdu par Bayer face à la justice américaine, alors que le leader mondial allemand a acquis, pour la somme de 63 milliards de dollars, la compagnie Monsento en 2018.

Aux États-Unis, ce n’est pas moins de 13 400 actions en justice auxquelles doit faire face Bayer, le nouvel acquéreur.

Le groupe pharmaceutique s’appuie sur des rapports et des autorisations commerciales établis selon les réglementations en vigueur pour récuser le caractère cancérigène du glyphosate, l’herbicide en question.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.