Malgré la folle rumeur, la star des boissons sucrées ne contient pas de cocaïne. Du moins dans la recette…

En ce qui concerne le reste, des questions se posent suite à la découverte d’un conteneur où ont été trouvés 370 kilos de cette drogue sur un site de production de la marque mondialement connue.

C’est à Signes, près de Toulon dans le Var que les manutentionnaires ont fait cette étonnante découverte après avoir ouvert un conteneur de jus d’orange concentré, un des ingrédients d’une des boissons du groupe Coca-Cola. Parmi ces jus concentrés, des sacs à dos étaient dissimulés au milieu de la marchandise. A l’intérieur : la cocaïne.

Le personnel alerte aussitôt la direction et la police. Ce n’est pas moins de 370 kilos de drogue qui sont retrouvés, pour une valeur marchande de 50 millions d’euros. C’est une des plus belles prises de l’année pour les services de police en métropole.

La drogue a été envoyé du Costa-Rica mais les enquêteurs n’ont pour le moment aucune indication sur l’expéditeur ni sur le destinataire. Au vue de la quantité et du mode opératoire, il s’agit d’une organisation puissante et avec des moyens, à l’image des cartels de drogue qui sévissent en Amérique latine, d’où est parti ce chargement.

La tâche ne va pas être simple pour la police judiciaire de Marseille, en charge de ce dossier.

SOURCE