Lundi 17 juin, la cour des plaintes du Tribunal pénal fédéral helvète de Bellinzone a récusé le procureur général suisse Michael Lauber, selon une information du quotidien Le Monde.

Depuis 2015, l’homme de 53 ans était en charge de l’affaire de corruption au sein de la Fédération internationale de football (FIFA).

Cette récusation fait suite aux demandes émises par l’ancien directeur financier de la Fédération, Markus Kattner, ainsi que par Jérôme Valcke, ex-secrétaire général de 2007 à 2015.

Ce ressortissant français est sous le coup de plusieurs procédures pénales ouverte en 2016 et 2017 par le ministère public de la Confédération suisse (MPC).

Edwin van der Geest, avocat et porte-parole de Markus Kattner a commenté : « le plus important pour lui : le MPC a arrêté toutes les procédures contre lui depuis le 10 avril ».

Michael Lauber s’est récusé dans les poursuites à l’encontre de l’ancien secrétaire, et a été dessaisi de l’affaire du « FIFAgate ».

Avant lui, le MPC a suspendu l’ex-chef de la division criminalité économique du parquet helvète, Olivier Thormann, avant de le récuser, tout comme le procureur Markus Nyffenegger, à titre préventif.

L’avocat de Jérôme Valcke, Me Patrick Hunziker a expliqué : « ni M. Valcke, ni moi ne souhaitons faire de commentaire », avant de rajouter « il reste à déterminer comment le MPC va-t-il remédier à plus de trois années et demi de procédures inéquitables ».

Déposées en novembre dernier, ces demandes de récusation font suite aux révélations du « Football Leaks ».

Il était question de rencontres informelles entre le procureur général suisse et le président de la FIFA Gianni Infantino.

Les deux hommes s’étaient retrouvés à Bern en mars 2016, quelques jours après l’ouverture des poursuites pénales à l’encontre du Français.

Les juges du Tribunal pénal fédéral ont justifié cette récusation par le fait que Michael Lauber s’était « impliqué personnellement au niveau opérationnel dans les procédures ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.