Suite aux révélations de France 2 et du quotidien Le Monde, le parquet de Paris a annoncé vendredi 10 mai, l’ouverture d’une enquête préliminaire à l’encontre de Monsanto.

Dans cette affaire, la firme américaine, rachetée en 2018 par le géant pharmaceutique allemand Bayer, est accusée d’avoir établi des listes de personnalités politiques et médiatiques en 2016.

Ce fichage présumé est classé en fonction de l’opinions des intéressés sur les pesticides, les OGM, ou encore sur le glyphosate.

Ainsi, Monsanto pensait redoubler d’efforts pour influencer les décideurs en question, afin de renouveler l’homologation du glyphosate.

Révélées jeudi 9 mai par France 2 et Le Monde, ces listes ont provoqué l’indignation de l’opinion publique, politique que médiatique.

Un des journalistes dont le nom figure sur la liste, ainsi que son employeur Le Monde ont déposé une plainte le 26 avril dernier.

Les faits reprochés à Monsanto sont clairs : « traitement automatisé des données personnelles sans déclaration préalable à la CNIL », « enregistrement de données à caractère personnel sensible sans l’accord de l’intéressé et transfert illicite de données à caractère personnel », mais aussi « collecte de données personnelles par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite ».

La brigade de répression de la délinquance contre la personne est en charge de mener les investigations.

Daté de 2016, ce fichier illégal comprend de nombreuses personnalités.

L’ex-ministre de l’environnement Corinne Lepage et l’eurodéputée Michèle Rivasi (Europe Écologie-les Verts), dont les noms figurent sur le fichier en question, ont fait part de leur volonté de porter plainte.

Karima Delli, également eurodéputé EELV, et Éric Andrieu, eurodéputé sous les couleurs du Parti socialiste (PS), devraient aussi saisir la justice dans ce dossier.

Pour réaliser ces listes, Monsanto a fait appel à une société de relations publiques : FleishmanHillard.

En plus des élus, une centaine de journalistes et des dirigeants d’ONG ont été victimes de ce fichage illégal présumé.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.