Mardi 30 juillet, le tribunal de grande instance de Tours (Indre-et-Loire) a réclamé l’annulation de la pose et le retrait des compteurs Linky chez plusieurs particuliers.

Cette information, transmise par le greffe auprès de l’Agence France-Presse (AFP), concerne treize particuliers, au motif de raisons de santé.

Depuis 2015 et les premières installations, ce « compteur intelligent », sensé collecter des informations sur la consommation de l’usager en direct et à distance, est au cœur de vives polémiques.

Ainsi, pour la région Centre-Val de Loire, 121 référés ont été déposés par des usagers locaux, cependant 108 ont été rejetés.

Le tribunal de grande instance (TGI) a tout de même reconnu que « l’état de fatigue » et « les difficultés de sommeil » d’un enfant de sept ans chez qui un compteur a été installé, « pouvaient être en rapport avec le compteur Linky ».

Un certificat médical confirmait les maux dont souffre l’enfant.

Le tribunal a ordonné « la livraison d’électricité exempte de courant porteur de ligne » ainsi que le retrait du compteur Linky.

Pour douze autres requérants, le TGI a refusé l’installation ou demandé la pause de filtres.

Enedis, en charge de l’installation des compteurs, a annoncé à l’AFP son intention de faire appel de cette décision, « convaincu de l’innocuité des compteurs ».

La société a expliqué : à propos des « personnes pour lesquelles la juge demande à Enedis de prendre en compte leur situation particulière, la décision du tribunal nous conforte dans notre démarche d’écoute à l’égard de certains clients qui se déclarent électrosensibles. Il s’agit (…) de cas extrêmement rares pour lesquels nous mettons en œuvre un accompagnement personnalisé et adapté à chaque situation particulière ».

Alors que les actions conjointes en justice concernent déjà vingt-deux tribunaux, seulement treize personnes ont pu refuser l’installation des compteurs Linky à Toulouse et dix autres auront un « filtre » de protection.

La plupart des anti-Linky sont déboutés par la justice.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.